L'Agriculteur Normand 02 janvier 2015 à 08h00 | Par e.charon

Production laitière, les JA 50 voient rouge

Jean-Hugues Lorault, président des JA 50, voit rouge lorsque l’on aborde le prix du lait. « Nous, les jeunes, avons du mal à comprendre les entreprises. C’est pourquoi nous avons protesté contre leur attitude récemment. Il nous faut absolument, en 2015, de la lisibilité sur le prix, c’est vital pour notre avenir ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Sans hausse de prix du lait, les exploitations ne pourront pas tenir. © ec

Décidément, la journée dédiée au lait, organisée récemment au lycée agricole de St-Lô/Thère par la FDSEA et les JA, a ravivé les braises d’un foyer non pas éteint mais du moins en sommeil. Interrogé vendredi 2 janvier, après diverses actions contre la transformation, le président des JA 50 indique, « la majorité des producteurs va être en dessous du prix d'équilibre. Il y a de fortes chances pour qu’il y ait de nouvelles actions et qu’elles montent en puissance ». En clair, la profession demande aux transformateurs de faire des efforts sur la rémunération. Dossier à suivre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui