L'Agriculteur Normand 22 septembre 2010 à 10h23 | Par e.charon

Race Montbéliarde - Rusticité et production laitière vont bien ensemble

Philippe Ambroise, 41 ans, par ailleurs président de l’association Montbéliardes de Normandie (réunissant les cinq départements) fait partie de ces ruraux tombés dans la potion magique de l’élevage.Sa première installation ?En élevage de lapins. “Mes parents n’étaient pas agriculteurs, j’ai donc cherché quelque chose de rapide pour m’installer en 1993.J’ai débuté avec 250 cages/mères”.Problème, le lapin ne nourrit pas entièrement son homme.Philippe effectue donc dans le même temps des remplacements de vacher ou exerce le métier de peseur au Contrôle Laitier.“Cela m’a permis d’avoir confiance en moi pour me lancer dans l’élevage laitier”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Ambroise est monté sur le podium lors du dernier concours départemental de la Montbéliarde, dans le cadre de la foire de Lessay.
Philippe Ambroise est monté sur le podium lors du dernier concours départemental de la Montbéliarde, dans le cadre de la foire de Lessay. - © ec

La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui