L'Agriculteur Normand 22 juillet 2011 à 10h17 | Par e.charon

Salon aux Champs dans la Manche - Dans les starting-blocks

Les organisateurs attendent 10 000 personnes, les 1er et 2 septembre à quelques encablures du Teilleul (Manche). Autant dire que la parcelle de 35 ha verra défiler tous les amateurs de machinisme, surtout ceux intéressés avant tout par l’esprit Cuma.Au gaec Lebrun, à Husson, petite commune qui accueille cette manifestation, on prend les choses calmement mais sûrement. Autrement dit, un zeste de philosophie lié à un planning savamment calculé.De son côté Christian Heuzé, président de la cuma locale, dite de la « station et initiateur du Salon aux Champs dans la Manche, de concert avec le regretté Gustave Aubrée (ancien président de la FR Cuma, décédé en 2009) souligne, « nous travaillons en fait sur le projet depuis 1998. La dernière manifestation cuma « Grand Ouest » datait de 1991, à St Quentin sur le Homme, près d’Avranches).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'accent sera bien sûr mis sur le matériel, comme les automotrices,  mais aussi sur les circuits courts ou encore l'emploi salarié, lors du prochain Salon aux Champs.
L'accent sera bien sûr mis sur le matériel, comme les automotrices, mais aussi sur les circuits courts ou encore l'emploi salarié, lors du prochain Salon aux Champs. - © ec

 Les salons ? Christian Heuzé les connaît sur le bout des doigts. « Je suis aussi administrateur de l’organisation du Salon aux champs, basée à Rennes » Mais quel message notre homme veut-il faire passer en priorité ? « Avant tout celui de la solidarité. Le système « cuma » est basé sur cette notion. Nous combattons l’individualisme et ses conséquences sur l’économie des exploitations. Trop d’agriculteurs ont la tête dans le guidon. Ils deviennent trop dépendants de décisions extérieures, prises à leur insu, et risquent de décrocher à un moment ou à un autre ». 

La suite dans votre prochaine édition

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui