L'Agriculteur Normand 16 août 2017 à 08h00 | Par J.Pertriaux

Salon aux champs : la Cuma des Vergers-Cambremer vous accueille

Huit cuma du Pays d'Auge sont mobilisées pour l'organisation du salon national des cuma.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© M.Malo

Nom : Cuma des Vergers-Cambremer.

Lieu : Grandouet.

Chiffre d’affaires : 99 000 euros.

Président : Patrice Giard, 62 ans.

Histoire : La cuma a 27 ans. Elle est née en 1990, quand les producteurs de la Route du cidre ont voulu faire évoluer la qualité des produits pour obtenir l’appellation Cidre Pays d’Auge. Ils ont embauché un œnologue du syndicat des Cidres du Pays d’Auge. Il leur a expliqué qu’ils devaient s’équiper. C’est comme ça qu’est née la cuma. La mise en bouteille du cidre était, par exemple, un facteur limitant. A la main, on fait 200 bouteilles par heure. Avec la machine, on multiplie le rendement par dix.

Adhérents : 61. Certains adhérents ne viennent qu’une seule fois, comme lorsqu’ils utilisent la planteuse à vergers.

Matériels : 31. Les embouteilleuses représentent le plus gros morceau. La cuma en possède deux : une pour le cidre, et une autre pour le calvados, le jus de pommes et le pommeau. Elle embauche un technicien qui entretien le matériel et qui permet de proposer des prestations techniques comme le brassage, le filtrage et la mise en bouteille. Le matériel est itinérant. L’adhérent le plus éloigné habite à 25 km. L’embouteilleuse est acheminée par remorque.

Esprit cuma : « Proposer du matériel performant, technique et rapide à des producteurs qui n’ont pas les moyens de se l’offrir. Entre nous, il y a un esprit de fraternité. L’esprit cuma, c’est aussi initier et porter des projets ensemble. »

Un souvenir du Salon aux champs : « J’y suis allé il y a une quinzaine d’années. Je tenais un stand. J’ai assisté à la présentation d’un retourneur d’andain. C’était très impressionnant. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui