L'Agriculteur Normand 14 décembre 2017 à 08h00 | Par Sandrine Bossière

Sept finalistes sélectionnés pour Paris

Sept jeunes manchois partiront à Paris au Salon international de l’agriculture pour participer au Trophée du meilleur pointeur. Ils ont décroché leur sélection lors de la finale départementale à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 6 décembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SL

lll Ils étaient plus de 120 jeunes à s’être déplacés au marché couvert de Saint-Hilaire-du-Harcouët le 6 décembre dernier venant essentiellement des différents établissements d’enseignement agricole du département. C’est une tradition pour les lycées d’accueillir cette épreuve à tour de rôle entre le sud, le centre et le nord. Cette épreuve départementale, orchestrée par le Comité des festivals et les animateurs de race, a permis de déterminer les finalistes pour cette fois-ci l’épreuve nationale à Paris, qui se déroulera lors du Salon international de l’agriculture (SIA).

Des éleveurs mobilisés
Avant cette épreuve, encore fallait-il se démarquer lors des concours cantonaux ou d’établissements agricoles. Les cinq meilleurs de chaque race pouvaient venir à la sélection départementale. Sous le marché couvert, des éleveurs avaient amené des animaux en vue d’être passés au crible par les élèves.  Les ovins venaient du Gaec Cahorel de La Rochelle-Normande, les Blonde Aquitaine du Gaec Aquitaine conduit par Jean-Louis Amelant et les races laitières (Normande et Prim’Holstein) du lycée agricole.
Une grille de pointage
Le principe du concours consiste à juger des jeunes sur leur aptitude au pointage des animaux. L’objectif est de sensibiliser les jeunes à l'importance de la morphologie des animaux reproducteurs et d’encourager les actions de formations professionnelles réalisées dans ce domaine. Les candidats jugent les animaux selon une grille de pointage : qualités corporelles, corpulence, musculature, membres spécifiques, aplombs, allures, aspect général de l'animal. Les réponses des candidats sont comparées à celles d'un jury de référence.

Sept jeunes qualifiés
Pour la race Normande, c’est Florian Hervy de Saint-Lô Thère et Antoine Lefauconnier de Urville-Bocage
qui se sont sélectionnés. Pour la Prim’Hostein, la Manche sera représentée par Antonin Faure du CFA de Coutances et Benjamin Langlois. Dylan Lemée de Mortain et Alexis Roger de Valognes sont sélectionnés pour la race Blonde Aquitaine. Pour les ovins, il n’y a qu’une seule place. C’est Raphaël Legendre qui l’a décrochée. Ce dernier connaît bien le ring de Paris. Il s’exerce dans les différentes races ovines comme laitières ou allaitantes. « C’est une passion, une envie de bien connaître les animaux » assure celui qui a déjà son BTS production animation et futur installé, probablement en début d’année à la suite d’un contrat de parrainage.

Rendez-vous à Paris
Si les dates des trophées des différentes races ne sont pas encore connues, il est fort probable qu’ils auront lieu le dimanche 25 février 2018 pour la race Normande et le lundi 26 février pour la Prim’Holstein. Même si ces trophées se dérouleront pendant les vacances scolaires, la participation de ces jeunes ne fait aucun doute vu leur motivation. Il n’y a plus qu’à s’exercer pour tenter de devenir le meilleur pointeur de la race. Rendez-vous à Paris.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui