L'Agriculteur Normand 24 septembre 2010 à 15h01 | Par e.charon

Session chambre d'agriculture 50 - Le Space en question

Rémi Bailhache, président de la CDAM, n'a pas fait dans la dentelle, vendredi en session, pour évoquer les dégradations commises sur les stands FRSEA CNIEL et Ministère de l'Agriculture. "Ce qui s'est passé est inadmissible. Que l'on manifeste oui, que l'on s'en prenne, en plein salon de l'élevage aux OPA, non !"

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rémi Bailhache, "responsable professionnel ? Ce n'est pas une rente, loin de là malgré ce que l'on m'a reproché au Space".
Rémi Bailhache, "responsable professionnel ? Ce n'est pas une rente, loin de là malgré ce que l'on m'a reproché au Space". - © ec

Décidément remonté, Rémi Bailhache a indiqué s'être fait interpeller, en raison de ses responsabilités professionnelles. La Confédération Paysanne étant mise en cause, Christiane Angot, son porte-parole manchois, est monté au créneau, "lla CP n'a aucune responsabilité dans cette affaire"; c'est l'APLI, sur son site internet, qui a appelé à casser". Problème, deux drapeaux CP ont été hissés en haut de certains stands dégradés.

Pascal Férey, président de la FDSEA, en fin de matinée a remis les pendules à l'heure. "En trente ans de syndicalisme agricole, je n'ai jamais vu cela. Je peux comprendre le désarroi des éleveurs, je peux comprendre l'occupation du CNIEL à Paris, pas la casse dans le cadre d'un salon professionnel auprès d'organisations qui ne font que leur travail". Autre motif de colère,  la présence du vice-président du Conseil Régional, François Dufour, dans le rang des manifestants au Space. "Je regrette qu'il ne se soit pas désolidarisé de ce mouvement... j'ai d'ailleurs envoyé un courrier au président Laurent Beauvais pour lui demander des explications".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui