L'Agriculteur Normand 29 mars 2010 à 12h54 | Par E.Charon

Session chambre d'Agriculture - Le revenu de la ferme Manche en berne

« Étonnant de voir les transformateurs renâcler lorsque Bongrain, par exemple, annonce + 17,5% de résultat. Les agriculteurs dans la Manche, eux, en sont à – 45% sur leur revenu, soit moins de 1000 euros par mois par UTH, autrement dit à la limite du seuil de pauvreté ». Et Rémi Bailhache de conclure, lors de la session de lundi, « l’agriculture devient un métier difficile, nous sommes au bord de la zone rouge dans toutes les productions ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rémi Bailhache est aussi intervenu sur la régionalisation des chambres d'agriculture et la mutualisation des moyens.
Rémi Bailhache est aussi intervenu sur la régionalisation des chambres d'agriculture et la mutualisation des moyens. - © EC

De son côté, Gérard You, agroéconomiste à l’Institut de l’Élevage, a dressé une carte de la France laitière à l’horizon 2015 insistant sur le contraste entre les régions, notamment en terme de productivité. « Il existe des exploitations de polyculture-élevage produisant davantage, recevant plus d’aides, rémunérant mieux la main d’œuvre tout en investissant mieux (matériels et bâtiments/élevage) ». Le grand ouest laitier lui, toujours, selon Gérard You a des atouts, « une bonne maîtrise des charges opérationnelles pour valoriser un quota limité malgré une évolution gourmande en capital (travail et mises aux normes) au vu des gains de productivité de travail et des réserves évidentes en terme de productivité ». Notre économiste est même optimiste pour les années à venir, « nous allons vers une instabilité croissante des marchés laitiers, la situation aujourd’hui est grave mais l’horizon prometteur (demande mondiale en augmentation, contexte de changement progressif du mode de régulation du secteur laitier )».

La suite dans votre prochaine édition

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui