L'Agriculteur Normand 09 décembre 2010 à 12h10 | Par F. carbonell et H. Garnier

Sevépi - Transparence, équité, proximité

C’est avec sérénité que les travaux de l’assemblée générale de la coopérative ont été abordés mardi dernier. Normal car les résultats de la structure sont conformes à ses engagements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au cours de l’assemblée générale...
Au cours de l’assemblée générale... - © FC

Sevépi, la coopérative que préside Laurent Lévesque, imprime un rythme soutenu en termes d’activités et de développement. Et la campagne 2009/2010 aura été, à ce titre, exemplaire. La fusion avec la coopérative de Louviers Quittebeuf, bien sûr, mais aussi le travail quotidien réalisé autour de la performance de l’outil coopératif sont autant d’avancées positives. Celles-ci confortent naturellement la coopérative dans sa stratégie. Pour autant, les responsables de Sevépi ne s’emballent pas. Laurent Lévesque, à l’heure de dresser le bilan de l’exercice et d’appréhender l’avenir de la coopérative, se veut réaliste.


Faire avec la volatilité des marchés


Avec la franchise qui le caractérise, le président évoque le contexte des marchés (et notamment la problématique volatilité) en affirmant “que la coopérative assume toutes ses responsabilités lors de la mise en marché des productions de ses adhérents.” Cela dit, Laurent Lévesque insiste aussitôt sur la nécessité “de sentir les sociétaires de Sevépi solidaires et unis autour de leur conseil d’administration afin d’en assurer, ensemble, le bon fonctionnement.”

(...)



Au cours de son intervention, Laurent Lévesque a naturellement évoqué l’ébauche de la nouvelle Pac. Une nouvelle Pac qui repose, rappelons-le, sur un projet associant compétitivité et développement durable. Le président précise, au passage, “que la compétitivité est un sujet prioritaire pour Sevépi qui n’a cessé de poursuivre ses investissements dans les outils de collecte, dans les mises aux normes ainsi que dans la rationalisation de nos sites” explique encore le président. Et nous poursuivons aussi notre politique de partenariat en amont avec d’autres entreprises coopératives. C’est une stratégie “gagnant-gagnant” qui permet d’optimiser nos activités.”


Un état d’esprit


Cette démarche s’accompagne d’une volonté d’innovation dans plusieurs domaines. Sevépi propose par exemple une série d’outils d’aide à la décision comme Farmstar, Atlas, Epiclés. Toujours sur cette même ligne, la coopérative vient de créer un GIE Coop&Tech qui a notamment débouché sur l’installation d’antennes RTK sur les silos. “Il s’agit de proposer un système de guidage aux agriculteurs, de plus en plus nombreux, à pratiquer l’agriculture de précision...” Continuer à faire avancer la coopérative est une volonté constante. La participation de Sevépi dans la gestion de l’UCDV est aussi très significative d’un état d’esprit constructif. La coopérative est soucieuse, en effet, d’évoluer dans un environnement professionnel où tous les acteurs économiques ont leur place. “D’ailleurs, notre participation ne se fait que par la mise à disposition de notre directeur. L’intérêt de Sevépi se limite à la continuité de l’activité et à la réussite du développement de l’UCDV...” Un esprit et des valeurs que Laurent Lévesque ne cesse de mettre en avant... “La transparence, l’équité, la proximité et l’engagement doivent rester au centre de notre activité.”

Retrouvez le texte intégral de cet article


dans l'Eure Agricole du 9 décembre 2010


page 4

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui