L'Agriculteur Normand 30 octobre 2014 à 08h00 | Par V. Motin

SIE : un calendrier intenable

Installée à Creully, Virginie Sartorio a découvert la semaine dernière les Surfaces d’Intérêt Ecologique. Même avec la meilleure volonté, l’agricultrice ne pourra respecter cette exigence dès cette année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VM

défini depuis la mi-août. Mais théoriquement, les SIE s’appliquent pour la déclaration PAC de 2015. “Je n’ai reçu aucun courrier officiel. J’ai appris cette règle par l’intermédiaire de la lettre hebdomadaire de la FDSEA”, explique Virginie Sartorio. Les dernières notifications sont tombées début octobre.

Couverts végétaux avec deux espèces
Sur son exploitation, 4 hectares sont à consacrer aux SIE. Ici point de luzerne, de pois ou de féveroles, mais les cultures dérobées comptent.  Les couverts végétaux, semés avec minimum deux espèces, sont aussi comptabilisés comme des SIE. La période d’ensemencement notifiée est fixée au 1er octobre 2014. “J’aurais pu le faire. Le problème, c’est qu’on apprend ça au 20 octobre. Je suis allée sur le site du ministère. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations. Même en faisant preuve de bonne volonté, c’est déjà assez compliqué. Je reste calme, mais je suis atterrée par cette nouvelle réglementation. Les normes s’empilent, on s’y perd. Nous avons nos vaches laitières, nos semis de maïs, l’arrachage de betteraves : nous n’avons pas le temps d’être à l’affût de la réglementation”, témoigne l’agricultrice.

Demande d’année blanche
La FNSEA a demandé une année blanche à l’administration. Sur le terrain, l’interprétation des règles n’est pas aisée. “Je peux retenir les arbres isolés, dont le diamètre de la couronne est inférieur à 4 mètres. On doit tout recenser. J’ai l’impression qu’on se moque de nous. Je crois que les questions vont se multiplier et que les responsables de l’administration seront bien occupés”, conclut Virginie Sartorio.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui