L'Agriculteur Normand 16 janvier 2014 à 08h00 | Par Fabrice RENARD - Réseau organisation du travail et GRH des Chambres d’Agriculture de Normandie

Témoignage - “Le service de remplacement, une solution pour me dégager du temps libre”

Grâce au concours trucs et astuces organisé par les Chambres d’agriculture de Normandie, Régis Gautier, éleveur de vaches laitières dans la Manche, a été récompensé pour son astuce le “chien hydraulique”. A cette occasion, l’éleveur a remporté une journée de remplacement, un service qu’il connaît bien puisqu’il fait régulièrement appel au Service de Remplacement du Mortainais pour souffler ou pour se détendre les week-ends.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CA NORMANDIE

Le concours trucs et astuces, organisé début 2013, s’adressait aux éleveurs ayant mis en œuvre un truc ou une astuce pour se simplifier le travail au quotidien. Parmi une quarantaine de candidatures reçues, un jury de professionnels, composé d’exploitants et salariés agricoles de Normandie, a récompensé les 5 meilleures astuces dont celle de Régis Gautier. Pour être retenue, l’astuce devait répondre aux critères suivants :- améliorer le travail en élevage ;- être facile à réaliser ;- réduire la pénibilité ;- être peu coûteux ;- assurer de la sécurité et du confort à l’éleveur ;- respecter le bien-être animal.L’astuce de Régis Gautier repose sur la mise en place d’un arroseur de jardin oscillant au plafond du parc d’attente de la salle de traite et d’arroser les vaches qui rechignent à entrer dans la salle de traite. Cette astuce dégage de nombreux points positifs :- au niveau de la sécurité : cela évite d’aller dans le parc d’attente, par conséquent il n’y a plus de risque de se faire bousculer par les animaux ou de glisser ;- au niveau de l’efficacité : cela évite les allers retours pour pousser les vaches, cette technique permet également d’humidifier le sol et facilite ainsi le lavage ;- au niveau de la sérénité : avec cet arrosage, il y a moins de mouches et les animaux sont plus calmes ;- au niveau de la polyvalence : cette astuce est facile à adapter dans tous les parcs d’attente.A ce titre, Régis Gautier a remporté le 3e prix du Concours et gagné une journée de détente à Center Parc avec la prise en charge d’une journée d’un agent de remplacement.C’est en décembre dernier que Régis Gautier est allé se détendre au Domaine des Bois Francs en laissant son exploitation dans les mains d’un agent de remplacement.


Il témoigne-

“Aviez-vous déjà eu recours à un service de remplacement avant cette journée ?”Oui, dès mon installation, en 2003, j’ai fait le choix d’adhérer au service de remplacement du Mortainais. Je suis en individuel et je fais régulièrement appel au service pour me remplacer des week-ends. Cela peut être un samedi ou un dimanche voire le week-end entier.- “Pour quels motifs, faites-vous appel au service de remplacement ? ”Le métier d’éleveur demande un investissement en temps de travail important. Je fais appel au service pour prendre du bon temps, lever la tête du guidon. Concrètement, ça peut être pour aller voir un match de foot à Caen, aller dîner chez des amis ou recevoir à la maison…
- “Quelles sont les missions que vous confiez à l’agent qui vous remplace ? ”Il assure la traite et la distribution de l’alimentation aux animaux. Je m’organise pour lui simplifier le travail. Avant le remplacement, l’agent vient pour faire le point. Je lui explique ce qu’il aura à faire et comment il devra le faire. Le jour du remplacement, je lui laisse une feuille avec les consignes écrites et le numéro des animaux qui demandent un traitement particulier. Je lui laisse également mon numéro de téléphone pour me joindre au cas où. J’ai été agent de remplacement avant de m’installer alors je me mets facilement à sa place.
- “Avez-vous déjà eu recours au service de remplacement pour un problème de santé ? ”Non, je n’ai pas eu ce besoin. Néanmoins, je cotise à l’assurance remplacement, ainsi en cas de problème de santé, un agent de remplacement assure la continuité de l’exploitation agricole. Pour cela, je demande toujours le même agent, mais il faut penser à réserver à l’avance auprès de notre responsable de planning. Ainsi, l’agent connaît bien mon exploitation, il peut me remplacer en cas d’accident ou maladie.
- “Quand vous vous faites remplacer, partez-vous sereinement ? ”Oui, bien sûr, il y a une relation de confiance avec l’agent de remplacement. Les agents sont compétents et font régulièrement des formations pour être au top. A chaque fois, je pars serein et ne pense plus à l’exploitation. L’été prochain, j’envisage même de partir une semaine.

Le crédit d’impôt “remplacement congés”

Ce crédit d’impôt vise les dépenses de personnel engagées par les exploitants agricoles (imposés au titre des bénéfices agricoles) dans le cadre de leur remplacement pour congés.Pour en bénéficier, l’exploitant doit exercer une activité qui requiert sa présence sur l’exploitation chaque jour de l’année. L’aide prend la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées dans la limite de 14 jours par an. S’il excède l’impôt dû, l’excédant est restitué. Dans le cas d’une société, le nombre de jours de congés éligibles au crédit d’impôt est de 14 jours maximum pour l’ensemble des associés. Les associés sont libres de se répartir entre eux les 14 jours comme bon leur semble.


Pour plus de renseignements

Le remplacement est la solution rapide, facile et souple pour permettre à tout agriculteur et toute agricultrice d’assurer la continuité et la pérennité de son exploitation en toute sérénité.
Les services de remplacements sont présents sur l’ensemble du territoire normand, vous pouvez les contacter pour plus de renseignements :

- Service de remplacement Calvados : 02 31 70 25 77.

- Service de remplacement Manche : 02 33 06 49 36.

- Service de remplacement Orne : 02 33 31 48 77.

- Service de remplacement Eure : 02 32 28 67 56.

- Service de remplacement Seine-Maritime : 02 35 59 62 62.


Vidéos

Retrouvez les 5 vidéos des gagnants du Concours Trucs et Astuces d’éleveur normands sur les sites internet des Chambres d’agriculture : http://www.normandie.chambagri.fr/organisation_du_travail.asp

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui