L'Agriculteur Normand 02 août 2017 à 08h00 | Par Sandrine Bossière

Une étude en cours pour dynamiser le territoire

Une étude sur les circuits courts est engagée par la Communauté de communes de Granville Terre et Mer afin de mieux connaître les attentes des habitants et des estivants et proposer des actions concrètes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une étude sur les circuits courts est engagée par la Communauté de communes Granville Terre et Mer avec le concours des chambres consulaires de la Manche.  (DR)
Une étude sur les circuits courts est engagée par la Communauté de communes Granville Terre et Mer avec le concours des chambres consulaires de la Manche. (DR) - © SB

Le marché bio de Granville mis en place depuis 2012 connaît un attrait chaque mardi. Les visites du jeudi de fin juin à mi-septembre chez les artisans également. Les événements comme le festival des coquillages et crustacés ou encore le Festival Ferme en folie ne sont pas en reste. Le public démontre son attrait pour les produits locaux. Mais la Communauté de communes de Granville Terre et Mer est convaincue qu’elle peut aller plus loin à la fois pour dynamiser le territoire et les différentes filières. Alors, avec le concours des chambres consulaires (Chambre d’agriculture, des métiers et de l’artisanat, du commerce et de l’industrie), elle débute une étude à destination des habitants mais aussi des estivants afin de recueillir leurs attentes. « Si nous avons l’habitude de travailler ensemble à l’échelle du département, c’est une première à la dimension d’une collectivité » se félicite Nadège Mahé, secrétaire adjointe de la Chambre d’agriculture.

Deux mois pour répondre
Jusqu’à la fin du mois de septembre, les habitants et les touristes vont donc pouvoir exprimer leur mode de consommation des produits locaux, leurs perceptions, mais aussi leurs attentes « pour définir les axes d’amélioration », souligne Anne Manach, conseillère en circuits courts à la Chambre d’agriculture de la Manche.  
Cette étude s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets du ministère de l’environnement intitulé « territoire à énergie positive pour la croissance verte ». Ce qui lui permet d’obtenir des aides pour engager des actions telle que cette étude, financée à hauteur de 80 %.

Un recensement utile
Granville Terre et Mer est propice à de nombreux produits de la mer et de la terre. La collectivité porte bien son nom. « L’activité agricole reste primordiale sur ce territoire. Elle représente un atout économique », confie Michel Ménage, vice-président de GTM en charge du dossier. Les consommateurs expriment une envie grandissante pour les produits locaux. « Le recensement va nous être utile parce que nous ne connaissons pas suffisamment l’offre et la demande », ajoute-il. Aujourd’hui, près de
150 entreprises alimentaires sont comptabilisées sur le territoire.
Des pistes à explorer
Pour le moment, les élus ne veulent pas anticiper sur les pistes à améliorer. Les habitants comme les estivants ont donc la main sur ces pistes en livrant réellement leurs attentes. Mais les producteurs, les restaurateurs seront également sollicités parce
qu’ils ont leur rôle à jouer dans cette étude, tout comme la restauration hors domicile. Il peut très bien ressortir un souhait de magasins de producteurs, des moyens de communications plus conséquents, mais aussi la nécessité de créer des ateliers de transformations, une mutualisation
d’outils… Dans sept mois, la Communauté de communes Granville Terre et mer, avec les responsables des chambres consulaires, seront en mesure de définir une stratégie
et par conséquent des actions concrètes.

Un projet pour le territoire
Cette étude ne vise pas uniquement à une liste d’actions. « Notre rôle est bien de consolider les filières existantes et de développer d’autres axes », indique le référent de la GTM, tout en veillant aux commerces et artisans locaux, des intermédiaires qui ont un rôle important dans la vie des villages et dans la relation de confiance avec leurs clients.
Mais l’ensemble des partenaires veut également aller plus loin en créant un projet alimentaire de territoire, soutenu financièrement par le minis-tère de l’Alimentation depuis 2014. L’alimentation devient alors un axe majeur !

Quelques clics pour répondre aux questions
Que vous habitiez sur le territoire ou que vous soyez de passage, la Communauté de communes Granville Terre et Mer a besoin de votre avis. Quelques minutes suffisent pour répondre aux questions telles que :
Pour vous, qu'est-ce qu'un produit local?
Quels sont, pour vous, les produits locaux emblématiques du territoire Granville Terre et Mer ?
Quelles caractéristiques peut avoir un produit pour le considérer comme « produit local » ?
Qu'est-ce qui vous permet de dire qu'il s'agit d'un produit local ?
Accordez-vous de l'importance à l'origine des produits (produit local) ?
Pour consommer un produit local dans différentes situations, cela vous semble juste de payer...moins cher, le même prix, un peu plus cher, beaucoup plus cher ?
A quelles occasions achetez-vous des produits locaux ?
Où effectuez-vous vos achats de produits locaux ?
Quel temps de trajet parcourez-vous depuis votre domicile pour acheter vos produits locaux ?
Où trouvez-vous l'information sur les produits locaux ?
Que faudrait-il mettre en place pour une meilleure information sur les produits locaux?
Que faudrait-il mettre en place sur le territoire Granville Terre et Mer pour développer vos achats de produits locaux?
Rendez-vous sur le site www.granville-terre-mer.fr ou dans les offices de tourisme, les mairies…

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Normand se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui