Aller au contenu principal

1 500 écoliers dans les exploitations de la Manche

Dans le cadre de l’opération « Fermes ouvertes », organisée par la FDSEA de la Manche, plus de 1 500 jeunes ont chaussé les bottes pour aller dans les exploitations du département pour découvrir différentes productions. L’occasion de se familiariser avec le métier d’agriculteur et de ses nombreuses facettes.

© SB

Pendant près de dix jours au mois d’avril, les agriculteurs ouvraient leurs portes aux écoliers. Le 20 avril dernier, c’était au Gaec Desmonts à Saint-Loup qu’une quarantaine de petites têtes blondes s’est déplacée. Des jeunes venus de quelques kilomètres seulement, de l’école Pierre Mendès France d’Avranches. Si le soleil tant attendu était propice à aller dans les champs, Christophe Desmonts a pris le temps d’expliquer aux enfants de caresser les petits veaux, de prendre dans les mains des dindonneaux… Installé en Gaec avec sa femme, il aime son métier et veut le dire aux jeunes. Certes, ce producteur (lait et volailles) ne prend qu’une semaine de vacances parce qu’il n’est pas simple de se faire remplacer, il tente de garder le sourire. Pour lui, c’est important d’ouvrir ses portes, surtout aux jeunes, afin de leur expliquer la réalité du métier. Une proposition que Bertrand Guigo, enseignant à l’école Pierre Mendès France à Avranches a saisie avec enthousiasme. « Il faudrait y revenir tous les ans », sourit-il. Et pour cause, « la plupart des enfants n’ont pas de lien avec le monde agricole, n’ont jamais mis les pieds dans une exploitation. Là, ils ont caressé un veau. C’est un bon moment pour eux », souligne-t-il.
Bien entendu, la ferme constitue un support riche. Les informations de la journée seront exploitées en classe. Mais Bertrand Guigo ne s’interdit pas « une visite plaisir ». Les enfants en retiennent toujours quelque chose, ce qui entraine des discussions à la maison, avec les parents...
L’animation se clôture par un goûter fourni par les laiteries, celle où le producteur fournit son lait. En l’occurrence pour Christophe Desmonts, il s’agit de Lactalis. Agrial, Savencia, Les Maitres laitiers du Cotentin, Danone, Isigny-Sainte-Mère sont également partenaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité