Aller au contenu principal
Font Size

Crédit Agricole Normandie
10 850 prêts Agilor en matériel en 2013

Frileuses les banques ? “Faux”, répond, chiffres à l’appui, la caisse régionale de Crédit Agricole Normandie.

Philippe Brassac et Nicole Gourmelon : “notre modèle fédéral comptabilise 39 caisses régionales. C’est la bonne dimension. Pour rester dans un management de qualité, un directeur général doit connaitre tous les directeurs d’agence (...). 200, c’est un maximum”.
Philippe Brassac et Nicole Gourmelon : “notre modèle fédéral comptabilise 39 caisses régionales. C’est la bonne dimension. Pour rester dans un management de qualité, un directeur général doit connaitre tous les directeurs d’agence (...). 200, c’est un maximum”.
© TG

L’assemblée générale de la caisse régionale de Crédit Agricole Normandie s’est déroulée, vendredi dernier, en présence de Philippe Brassac. Pour le secrétaire général de la FNCA,Fédération Nationale du Crédit Agricole, “on nous taxe d’être frileux mais l’image que les banques ne prêtent plus est totalement erronée”.
Daniel Epron et Nicole Gourmelon, respectivement président et directrice générale de la caisse régionale Normandie, chiffres à l’appui, le confirment. 18 850 prêts Agilor (financement de matériel agricole), 8 726 projets habitat, 6 719 prêts automobile notamment pour un total de 2 Mrde de crédits en 2013 dans un contexte de taux de chômage en progression.

22 000 clients de plus
“Nous accompagnons les projets des particuliers, des entreprises, des professionnels, des agriculteurs et des associations. Nous sommes la banque de référence de notre région et un acteur économique incontournable, moderne et tourné vers l’avenir”.
Un acteur incontournable, qui a accroché à son wagon 22 000 nouveaux clients l’an dernier, et en bonne santé financière. Le résultat net s’affiche à hauteur de 85,6 Me en légère progression par rapport à 2012. Le fruit “d’une bonne gestion avec 85 à 90 de nos résultats qui remontent en fonds propres”, insistent les dirigeants de la banque verte. Conséquence : un très bon ratio de solvabilité à 17,2 alors que Bâle III le minimise à 10,5 (ratio qui compare le niveau des engagements, crédits et placements, au montant des fonds propres).
Elle revendique également sa citoyenneté avec un chèque de plus de 117 Me de contributions fiscales (51,4 en impôt sur les sociétés, 50 en charges fiscales et sociales, 10,5 en impôts et taxes et 5,5 en TVA non récupérable).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité