Aller au contenu principal

Télévision
100 % Mag (M6) en reportage

Au Gaec du Bois Louvet à Saint Jean de la Lecqueraye, la glace à la ferme attire les clients mais aussi...M6 qui a décidé d’y consacrer un reportage.

Indiscutablement, les bonnes idées font leur chemin. Avec la glace à la ferme proposée par le Gaec du Bois Louvet de Saint Jean de la Lecqueraye, la diversification sur l’exploitation agricole n’est pas un vain mot. “Depuis que nous nous sommes lancés, notre produit de diversification fait son chemin” reconnait aujourd’hui Philippe Cocagne, l’un des quatre associés du Gaec du Bois Louvet. Devenu agriculteur il y a un peu plus de dix ans, Philippe Cocagne a mis son expérience acquise hier comme commercial au service du Gaec. Et en saisissant l’opportunité du concept “Glace à la ferme” proposé et distribué par la marque américaine Häagen-Dazs, l’agriculteur de Saint Jean de la Lecqueraye a vite compris les possibilités offertes par cette diversification.

(...)

 

M6 pour une consécration ?

Vendredi dernier, au Gaec du Bois Louvet, c’est une équipe télévisée de M6 qui a découvert les glaces à la ferme. La petite chaîne “qui monte, qui monte” (et continue de monter du côté de l’audience...) va consacrer ce sujet pour son magazine 100 % Mag animée par Estelle Denis et qui est diffusé du lundi au vendredi à 18 h 45. La jeune équipe de reporters de la chaîne a ainsi découvert toutes les étapes de la fabrication de ces glaces. Mieux encore, ils ont eu droit à la dégustation d’une glace “haut de gamme”, celle au foie gras. Une découverte ! “Cela fait toujours plaisir de voir que notre diversification attire l’attention et qu’elle intéresse une émission de télévision.  On se dit que nous ne nous sommes pas trompés...”

Au regard du développement actuel de cet atelier, on n’en doute pas un instant !

 

RETROUVEZ LE TEXTE INTEGRAL DE CET ARTICLE

DANS L'EURE AGRICOLE DU 21/10/10

PAGE 8

 

Des ingrédients  de la ferme

Plus de 40 variétés différentes de crèmes glacées et de sorbets sont proposés à la vente.

Pour les premières, le lait entier de la ferme est ajouté à la crème fraîche de la ferme, auxquels sont additionnés sucre, jaunes d’œufs pasteurisés et “pasta”. Il faut en moyenne un litre et demi à deux litres de lait pour élaborer un litre de crème glacée. Les fruits ajoutés peuvent également venir du producteur : cerises, mûres, pommes, fraises, rhubarbe mais aussi fromage au lait crû, foie gras... Le tout est passé sans colorant ni conservateur dans la machine à fabriquer la glace. Pasteurisé à 84 degrés avant d’être surgelé à -12° C. Tout ceci sans contact aérien, ce qui garantit non seulement une immunité microbienne, mais également une densité de 800 gr/l. “L’onctuosité de la glace n’a rien à voir avec un produit de type industriel”. La conservation, elle, est légalement limitée à 6 mois.

(...)

La politique commerciale du Gaec est centrée sur  les boutiques de produits régionaux, les boulangeries, les épiceries et les CHR (cafés, hôtels restaurants) mais aussi quelques marchés ciblés comme celui organisé par la chambre d’Agriculture au Conseil général de l’Eure en fin d’année... Le Gaec possède également deux Algeco installés sur l’exploitation pour la vente directe.

(...)

Toujours à propos de commericalisation, une opportunité à l’été 2009  a permis au Gaec d’avoir pignon sur rue à Honfleur avec ouverture d’un lieu de vente de glace à la boule.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité