Aller au contenu principal

150 ans du lycée Giel Don Bosco : rendez-vous le 16 septembre

Dimanche 16 septembre, le lycée agricole Giel Don Bosco souffle ses 150 bougies. A cette occasion, la direction de l’établissement prévoit de nombreuses festivités pour célébrer l’événement.

De gauche à droite : François Montambault, président de l’association de l’orphelinat de Giel Don Bosco, Sébastien Lérondel, directeur de l’établissement et Edgard Dauger, président de l’association immobilière de Giel Don Bosco. DR
De gauche à droite : François Montambault, président de l’association de l’orphelinat de Giel Don Bosco, Sébastien Lérondel, directeur de l’établissement et Edgard Dauger, président de l’association immobilière de Giel Don Bosco. DR
© ED

lll «  Le 16 septembre sera le point d’orgue des festivités du 150e anniversaire du lycée Giel don Bosco. La date correspond, jour pour jour, à l’arrivée des deux premiers orphelins sur le site », commence Sébastien Lérondel, directeur de l’établissement. L’ancien orphelinat a déjà organisé des journées spéciales depuis le début d’année, rassemblant soit les étudiants actuels, les anciens élèves le jeudi de l’Ascension ou la communauté chrétienne le lundi de Pentecôte. « Tout le monde sera rassemblé le jour J. Nous attendons au moins 1 000 personnes », affirme le directeur. De nombreuses festivités sont prévues pour arroser l’évènement. « C’est important de le célébrer. Nous ne verrons peut-être pas le 200e anniversaire », plaisante Sébastien Lérondel.

Messe télévisée
Le moment important de la journée est la diffusion de la messe dans l’émission Le jour du Seigneur sur France 2, célébrée par le père Daniel Federspiel, dans la chapelle du lycée agricole. « En plus du 150e anniversaire, l’émission Le Jour du Seigneur fête également ses 70 ans. Pour l’occasion, la production souhaite une retransmission dans le milieu rural », dévoile Edgard Dauger, président de l’association immobilière de Giel Don Bosco. D’autres festivités auront lieu tout au long de la journée. « A 12h, nous inaugurerons officiellement la nouvelle stabulation. Suivront un vin d’honneur et un déjeuner. À partir de 13h30, les visiteurs pourront parcourir les différents ateliers comme l’exposition de photos anciennes, le marché des terroirs Salésiens, ou encore la vente de meubles de l’atelier menuiserie », énumère François Montambault, président de l’association de l’orphelinat de Giel Don Bosco. Pour conclure la journée, une pièce de théâtre, « l’Abbé Vauloup : fondateur de l’Orphelinat de Giel », écrite par Pierre Chopin, un Salésien de Don Bosco, se jouera à 15h dans la chapelle.

Le secret de la longévité
La réussite de cet établissement, selon Sébastien Lérondel, est le fruit « d’une remise en cause permanente et d’un accompagnement important auprès des jeunes ». La direction n’hésite pas à investir pour les élèves. « Nous avons dépensé 1,3 million d’euros pour la création d’une nouvelle stabulation. Nous voulons que nos étudiants aient les meilleurs outils de travail pour qu’ils réussissent », enchérit Edgard Dauger. Autre point fort : l’esprit Salésien. « Au fil du temps, le relais a été passé à des directeurs laïcs, mais nous avons toujours gardé cet esprit d’accueil, avec une mise en confiance des jeunes pour qu’ils se sentent chez eux », conclut le directeur de l’établissement. Une recette qui fait ses preuves puisque de nombreux anciens élèves participeront à la journée en souvenir de leurs années lycée.

Pratique
Déjeuner sur réservation avant le 3 septembre au 02.33.67.99.00. Parking et ensemble des animations gratuites

Programme
9h45 : Messe télévisée retransmise dans l’émission Le Jour du Seigneur en direct sur France 2. 12h : Inauguration officielle de la stabulation suivie d’un vin d’honneur. À partir de 13h30 :
- Visite libre des ateliers
- Expositions de photos anciennes
- Marché des terroirs Salésiens
- Vente des meubles de l’atelier menuiserie
- Diverses animations
15h : Pièce de théâtre « L’abbé Vauloup  fondateur de l’Orphelinat de Giel », écrite par Pierre Chopin, Salésien de Don Bosco.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité