Aller au contenu principal
Font Size

Commémoration 11 novembre
1920, A Verdun un Manchois désigne le soldat inconnu

Novembre 1920, Verdun. Face aux huit cercueils alignés, contenant les restes « reconnus français » de huit soldats, Auguste Thin, un Manchois, originaire de Saint Vaast La Hougue (Nord-Cotentin), reçoit des mains d’André Maginot, Ministre des pensions et des blessés de guerre, un bouquet d’œillet pour désigner le Soldat Inconnu qui reposera sous l'Arc de Triomphe. Mais comment se déterminer entre huit corps, ou du moins ce qu’il en reste, pour représenter l’abnégation, les souffrances et la terreur engendrées par quatre années de conflits ?

Le caporal Auguste Thin, ému, le 10 novembre 1920 à Verdun. André Maginot, Ministre des Pensions et des Blessés de Guerre (à droite) lui a remis le bouquet d’oeillet. Il le pose sur le 6è cercueil.
Le caporal Auguste Thin, ému, le 10 novembre 1920 à Verdun. André Maginot, Ministre des Pensions et des Blessés de Guerre (à droite) lui a remis le bouquet d’oeillet. Il le pose sur le 6è cercueil.
© DR

Bien plus tard, Auguste Thin répondra à cette question, « Il me vint une pensée simple. J'appartenais au 6e corps. En additionnant les chiffres de mon régiment, le 132, c'est également le chiffre 6 que j’obtenais. Ma décision était prise : ce serait le 6e cercueil que je rencontrerai ». Le cercueil choisi est acheminé. Il rejoint à Paris le cœur de Gambetta (symbole de la résistance lors de la guerre de 1870), contenu dans une urne, pour la cérémonie du 11 novembre 1920. Il faudra attendre le 28 janvier 1921 pour que le cercueil soit descendu dans la crypte de l’Arc de Triomphe.

La suite dans votre édition de cette semaine

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité