Aller au contenu principal

Gérard Bédouin, président du Cirlait
2%

Le billet d'humeur de Gérard Bédouin, président du Cirlait.

Le conseil des ministres européens de l’agriculture a décidé la semaine dernière de majorer les quotas laitiers de 2%. Cette décision ne se réfère à aucune donnée sérieuse sur les besoins à venir des marchés laitiers.
Le conseil des ministres européens de l’agriculture a décidé la semaine dernière de majorer les quotas laitiers de 2%. Cette décision ne se réfère à aucune donnée sérieuse sur les besoins à venir des marchés laitiers.
© TG
Le conseil des ministres européens de l’agriculture a décidé la semaine dernière de majorer les quotas laitiers de 2%. Cette décision ne se réfère à aucune donnée sérieuse sur les besoins à venir des marchés laitiers. C’est donc une mauvaise décision qui montre, une fois de plus, que la stabilité des prix, l’équilibre des filières et le revenu des producteurs ne sont pas les préoccupations
de la Commission Européenne. On a bien vu, ces dernières semaines, comment les producteurs ont répondu aux signaux qui leur ont été envoyés : allocations provisoires en hausse et prix du lait en hausse ont suffi pour que la France passe d’une sous-réalisation potentielle de 900 000 tonnes à la quasi-réalisation de sa référence. Déjà les perspectives de prix du lait à fin 2008 se sont assombries. Mais le plus inquiétant dans la décision européenne est la position du ministre français, Michel Barnier. Il n’a pas su nouer une alliance avec l’Allemagne qui aurait pu corriger la mauvaise proposition de la Commission. Il s’est abstenu comme s’il n’était pas fier du soutien qu’il a apporté ainsi à la hausse de 2% des quotas. C’est une décision qui ne servira pas les intérêts de la filière laitière qui a besoin d’adaptation de la production au marché, pas de décision bureaucratique. Cela augure mal des décisions à venir sur le bilan de santé de la PAC.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Publicité