Aller au contenu principal

Pré-refroidisseur de tank à lait
250 exploitations équipées dans la Manche en 2010

En s’équipant d’un pré-refroidisseur dans leur bloc de traite, l’earl de la Landerie (Savigny) économise 400 euros par an.  Avec le Grenelle de l’Environnement et le coût de l’énergie, ce type d'installation devient à la mode. Trois portes ouvertes sont organisées entre février et mai dans le département.

Rodolphe Cauchard vient de s’équiper; les premiers résultats d’économie d’énergie, lui semblent prometteurs.
Rodolphe Cauchard vient de s’équiper; les premiers résultats d’économie d’énergie, lui semblent prometteurs.
© EC

Rodophe et Aurélie Cauchard ne regrettent pas leur investissement de 3400 euros dans leur pré-refroidisseur et son installation. Entourés de Jean-Paul Salmon, président du CRDA, d’Eric Lecler (EDE), des représentants de Manche Énergie et d’EDF, nos deux exploitants ont expliqué, lundi dernier, dans le cadre de la préparation aux portes ouvertes, leur motivation. “Notre objectif ? Économiser l’énergie électrique en réduisant la consommation du tank à lait”. Et il est vrai que pour faire descendre la température du précieux liquide, il en faut des kilowatts. Le pré-refroidisseur fonctionne grâce à l’eau provenant d’un forage. “Cette eau absorbe une grande partie des calories du lait, abaissant sa température de 35 à 20% avant son entrée dans le tank, d’où une moindre sollicitation de ce dernier. Nous comptons sur une économie de 50% sur la facture du bloc traite, soit - 8000 kwh (400 euros) sur les 16 000 consommés actuellement.”. Une fois effectuée son travail de refroidissement, l’eau en question sert au cheptel laitier, via deux abreuvoirs. 

(La suite dans votre édition du jeudi 5 février)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Après l’incendie en plaine de Caen, le fatalisme et les semis
Mardi 19 juillet 2022, un incendie a ravagé 230 ha dans la plaine de Caen. Geoffroy de Lesquen a perdu une parcelle de blé sur…
Publicité