Aller au contenu principal

Filière de qualité en race Normande
FQRN : 3 700 € de plus-value en une année

Au Gaec du Petit bourg à Ecausseville, la famille Chapel a toujours eu que des Normandes. Elles sont au nombre de 150 aujourd’hui. Et chaque année, elle commercialise ses animaux, vaches de réforme et bœufs normands via la filière FQRN. A la clé, une plus-value non négligeable. 

Paul et Nicolas Chapel sont à la tête du Gaec du Petit Bourg à Écausseville. Ils ont un troupeau de 150 vaches laitières, uniquement des Normandes. Une race qui a toujours été présente sur l’exploitation que Nicolas a rejointe en 1992. « C’est une race qui nous a toujours plu pour sa mixité », précise-t-il. Au départ, dans les années 90, la production laitière n’était que de 240 000 l de lait, contre un million aujourd’hui. « Ce n’était pas une grosse référence », souligne Nicolas, pour qui « produire du lait avec des taux était important tout comme produire de la viande », ajoute-t-il. Et c’est ce que la Normande leur a permis de faire. « On favorise avant tout le pâturage au maximum », indique l’éleveur. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité