Aller au contenu principal

Blocage du Lilano deSt-Lô
30 000 euros de perte par jour pour le Contrôle Laitier

Bloqué une première fois le 20 novembre, puis à nouveau depuis mercredi dernier, le Lilano de St-Lô, analysant les échantillons de lait des producteurs de Basse-Normandie ne peut travailler. Le Contrôle Laitier de la Manche fait ses comptes : 30 000 euros de perte par jour et 140 salariés au chômage technique.

Hervé Tesnière, directeur du CL 50, "nous avons été obligés de mettre au chômage technique 140 de nos salariés.
Hervé Tesnière, directeur du CL 50, "nous avons été obligés de mettre au chômage technique 140 de nos salariés.
© EC

Les producteurs de lait "indépendants" bloquent le Lilano de St-Lô depuis mercredi dernier. Cette structure appartient à l'interprofession où veulent siéger les manifestants. Hervé Tesnière, directeur du Contrôle Laitier de la Manche s'inquiète, "même si nous avons trouvé un frigo pour stocker les échantillons prélevés chez chaque producteur, nous allons, si la situation ne se débloque pas, être obligé de les jeter". Les éleveurs, eux, ne seront pas pénalisés sur leur paye mais du côté des salariés c'est la crise. 140 peseurs, opérateurs de mesures et analystes sont, depuis le milieu de la semaine, en chômage technique. La facture sur les finances du CL 50 est lourde avec une perte sèche de 30 000 euros/jour.

 

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Agrial innove face aux défis climatiques
A Vieux, le Gaec des Papineaux a reçu, vendredi 10 et samedi 11 juin 2022, sur son exploitation plus de 4 000 visiteurs dans le…
Entre Danone et l’OP des 3 Vallées, le prix du lait encore en débat
L’OP des 3 Vallées (Danone Molay-Littry) était réunie en AG mercredi 8 juin 2022, à Torteval-Quesnay (14). Les éleveurs ont fait…
Les premières coupes de silphie sous l’oeil de la coop de Creully
Près de 100 personnes, adhérents et techniciens de la Coopérative de Creully, ont assisté à la démonstration de coupe de silphie…
Luzerne
Éleveurs et cultivateurs créent une mini-filière de luzerne
La Cuma Séchoir collectif plaine Pays d’Auge est née il y a deux ans et demi. Elle regroupe des cultivateurs et des éleveurs qui…
Rendez-vous Tech bio
Rendez-vous tech&bio : au Gaec 2000, des hôtes heureux
Gilles et Florence Haelewyn sont installés à Commes depuis 1994. La conversion en bio des terres et du cheptel date, elle, de…
Chasseurs et FDSEA se lient contre les corvidés
La FDSEA et la Fédération des chasseurs se sont rencontrées, mardi 7 juin 2022. Elles ont échangé sur les options pour prévenir…
Publicité