Aller au contenu principal

Fédération de la Manche de Groupama
5 767 sinistres à cause de la tempête Ciaran

L'année 2023 aura été marquée par la tempête Ciaran survenue dans la nuit du 1er au 2 novembre. Pas moins de 5 767 sinistres ont été comptabilisés dans la Manche, un des départements les plus touchés. Et pour accompagner les sociétaires, 83 élus ont procédé à des estimations de sinistres. 

Denis Calipel, président de la Fédération départementale de la Manche de Groupama, et Brigitte Hurault représentant la Manche au conseil d'administration de Groupama Centre Manche dont Emmanuel Castro-Benoit en est le secrétaire général.
© Sandrine Bossière

"La tempête Ciaran aura été l'évènement le plus important de ces dernières années. Il faut remonter à 1999 pour connaître des dégâts conséquents", débute le directeur de Groupama Centre Manche, Pascal Loiseau lors de l'assemblée générale de la Fédération départementale le 9 février à Condé-sur-Vire. Dans la Manche, ce sont plus de 5 767 sinistres qui ont été recensés soit plus de la moitié de Groupama Centre Manche. "Tous les départements n'ont pas été touchés", précise le directeur, qui qualifie Ciaran comme "une tempête de nombres, plutôt qu'une tempête d'intensité".

Lire aussi : Le département de la Manche, touché de plein fouet par la tempête Ciaran

83 élus estimateurs

Pour les sociétaires qui ont été touchés, "nous avons mis en place un réseau d'élus estimateurs pour répondre au plus vite aux attentes du terrain", explique la présidente Sylvie Le Dilly. Ainsi, une cellule de crise a été mise en place avec des collaborateurs et aussi des élus estimateurs. Denis Calipel, président de la Fédération départementale de la Manche de Groupama a été un de cela. "Nous avons été 83 élus à être mobilisés dans le département", souligne-t-il. Pour lui, être estimateur "est une belle marque de notre engagement pour accompagner nos sociétaires et être capables d'être plus rapides et plus efficaces. Nos sociétaires ont pu bénéficier d'une solution concrète et mesurer l'avantage d'être assuré chez Groupama", poursuit-il.

Lire aussi : Tempête Ciaran : Groupama Manche relève 3 109 sinistres déclarés

Le plus vite et le plus proche des sociétaires

Effectivement, pour le premier assureur du monde agricole, l'objectif était d'être au rendez-vous, avec pour devise : "le plus vite et le plus proche des sociétaires touchés" complète Pascal Loiseau. Cette tempête est un des signaux du changement climatique. "Nous n'avons jamais connu autant de jours sans pluie, ni autant de pluie en si peu de jours. Et notre mission consistera à assurer, à avoir une meilleure connaissance des risques pour un meilleur accompagnement et conduire des travaux de prévention dans l'objectif d'être au plus juste prix et continuer d'être à même d'assurer ", rappelle le directeur. 

Deux nouveaux administrateurs

En début d'assemblée générale, il a été procédé au renouvellement de quatre administrateurs à savoir Martine Burnel (Saint-Lô), Brigitte Hurault (La Haye-Pesnel), Patrick Ledunois (Elle et de Daye - Saint-Jean-de-Daye) et Stéphanie Tapin (Périers). Deux nouveaux administrateurs, Lucie Poulain (Saint-Hilaire) et Emmanuel Anne-Archard (Carentan), complètent l'équipe. À noter que Denis Calipel et Brigitte Hurault représentent la Manche au sein du conseil d'administration de Groupama Centre Manche. À noter que Groupama Centre Manche compte 1 300 collaborateurs et 2 300 élus répartis au sein de 215 caisses locales, 150 agences dispatchées sur 8 départements, au service de 298 660 sociétaires, dont 44 781 dans la Manche soit 15 %. 

Ciaran en chiffres

Sur l'ensemble du territoire de Groupama Centre Manche (8 départements), plus de 11 246 déclarations de sinistres reçues et enregistrées. La Manche a été le département le plus touché avec 5 767 sinistres recensés (2 097 déclarations en Seine-Maritime et 1 554 dans le Calvados). Une cellule de crise de 70 collaborateurs a été mobilisée, soutenus par 240 élus volontaires dont 83 dans la Manche. Le taux d'appels a été supérieur à 90 % entre J+1 et J+10. La totalité des déclarations a été enregistrée en 10 jours et nous avons réglé plus de 60 % des sinistres à fin janvier. 7 888 dossiers ont été envoyés à l'expertise et 2 857 missions en cours de réalisation pour les élus. 

L'attractivité du territoire, une affaire collective ? 

Après le thème des déserts médicaux débattu en 2023, Groupama Centre Manche a choisi cette année d'échanger autour de l'attractivité des territoires : leurs atouts, leurs défis à la fois d'un point de vue économique et touristique face à des enjeux sociétaux et environnementaux qui évoluent dans chaque fédération départementale. Dans la Manche, ont participé, à la table ronde animée par Johann Koullepis, journaliste chroniqueur, Bertrand Sorre, député de la Manche, Paul-Vincent Marchand, directeur agence attractivité Attitude Manche et Mickaël Canu, directeur Socopa Viandes Coutances.

Même si le taux de chômage reste assez bas avec 5,1 % dans le département contre 7,4 % à l'échelle nationale, des actions sont conduites pour être identifié comme un département dynamique sur le plan économique. " C'est une affaire collective ", assure Paul-Vincent Marchand. Et si les habitants sont " assez fiers d'y vivre ", comme le précise Bertrand Sorre, il y a toujours besoin d'attirer de nouveaux talents pour permettre aux entreprises entre autres de recruter. Mickaël Canu arrive toujours à embaucher et à pallier les départs en retraite, notamment grâce au pacte social développé dans l'entreprise et des opérations de recrutement comme le café recrutement. Les thèmes des transports, de la santé, du logement ont été aussi abordés.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Entretien : pas de cours d'eau à la main dans la Manche
Point d'étape sur les conséquences de la tempête Ciaran, la pluviométrie abondante, la gestion des arbres, des branchages, des…
Publicité