Aller au contenu principal

87ème Congrès EDT : « Les compétences au bénéfice des agriculteurs »

Le 87ème Congrès des Entrepreneurs des Territoires s’est déroulé les 31 janvier et 1er février 2019 à Deauville, autour du thème « nouvelles technologies, nouveaux services, nouveaux conseils avec les entreprises de travaux ».

« Les entrepreneurs de travaux agricoles forestiers et ruraux doivent faire connaitre leur savoir-faire, notamment lorsqu’il est question d’agriculture de précision », déclare Gérard Napias, président de la FNEDT. « L’entreprise est composée de matériels agricoles mais surtout de compétences humaines qui utilisent toutes les possibilités offertes par ce matériel pour apporter les meilleures solutions à l’agriculteur : c’est notre valeur ajoutée ! », précise-t-il.
Deux solutions ont été identifiées pour revaloriser les compétences des ETA : la pédagogie et le marketing. Pour Katrine Lecornu, éleveuse et membre de la branche française de European Dairy Farmers, « les agriculteurs attendent surtout un gain économique pour travailler avec une ETA avant de s’engager : dites-moi combien j’économise grâce à une ETA ! ». Or, les chiffres sont clairs selon une étude*: au-delà du gain de temps, les agriculteurs peuvent réduire leurs charges de mécanisation jusqu’à 25 % en ayant recours à la délégation, et ce, quel que soit le type de structure agricole. Sur une charge moyenne de mécanisation de 513 €/ha par exploitation, cela représente une réduction de charges pouvant atteindre 70 €/ha !
Les ETA ont également une carte à jouer dans la différenciation des exploitations : agriculture biologique, petites exploitations, élevage laitiers, avicoles, porcins … puisqu’ils peuvent répondre à tous types de demandes grâce à leur parc matériel. « Nous sommes en capacité de nous adapter à la diversité des agricultures et ainsi offrir des services à des agriculteurs qui n’ont pas le matériel ou qui sont sur des productions très spécialisées », explique Gérard Napias.

Cette 87ème édition du Congrès national, organisée par EDT Normandie, a rassemblé plus de 400 entrepreneurs, conjoints d’entrepreneurs, partenaires et fournisseurs. La prochaine aura lieu dans les Pays de la Loire à Cholet.

*Etude linkinfarm

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité