Aller au contenu principal

Au GAEC du Plateau à Préaux St-Sébastien (14)
Adieu Minitel, bonjour Synel et pocket

Les rendez-vous techniques du CONTRÔLE LAITIER du Calvados

Au GAEC du Plateau, une exploitation laitière dotée d’un quota de 520 000 l complété par un atelier d’une centaine de taurillons, on a depuis plusieurs mois placardisé le minitel. Fabien, Vincent et Bruno sont désormais des éleveurs branchés, adeptes de Synel jumelé à l’ordinateur pocket dont chacun dispose.

L’historique du troupeau à portée de clic
C’est beaucoup plus fonctionnel”, lance d’emblée Fabien. Finis les petits bouts de papier qui traînent ou que l’on égare au moi dre courant d’air. “Nous saisissons en temps réel toutes les entrées et sorties d’animaux. L’historique du troupeau est à tout moment à portée de clic”. Rien à voir donc avec le minitel qui, même s’il a assuré de bons et loyaux services pendant plus d’une décennie, n’était que déclaratif. “Résultats du Contrôle Laitier au lendemain du passage du peseur, qualité du lait, résultats d’abattage, consultation et mise à jour du carnet sanitaire (...),même si on ne l’allume pas tous les jours, Synel constitue un outil de gestion du troupeau presque quotidien”.

Moins de double saisie et moins de papier
Autre avantage, ce logiciel unique évited’avoir à ressaisir plusieurs fois les données pour des applications différentes. Par ailleurs, en ligne sur internet et évolutif par défintion, toute mise à jour peut se faire en temps réel et sans avoir besoin de penser à la sauvegarde puisque c’est l’Arsoé qui s’en occupe pour l’éleveur. Quant à la maîtrise de l’outil, “moi qui suis le moins bon eninformatique, il m’a suffi d’1/2 journée de formation”, avoue humblement l’un des associés. La Chambre avec le Contrôle Laitier proposent aussi des formations très pratiques. “Il faut bien se forcer un peu au départ mais ça devient très vite ludique !” Fabien, Vincent et Bruno ont parallèlement investi dans un pocket individuel qui les accompagne dans les champs ou sur le tracteur. Le zéro papier, c’est pour demain.

Avis d’expert

Jean-Baptiste Suzanne

 “De chez moi, je peux effectuer une visite virtuelle de l’élevage, commente Jean-Baptiste Suzanne du Contrôle Laitier. Cela me permet d’être beaucoup plus réactif”. Pour autant, les NTC (Nouvelles Technologies de la Communication) n’ont pas pour vocation à se substituer au contact humain. Au contraire, elles le renforcent. Chaque jour, Jean-Baptiste est informé par mail des résultats des élevages qu’il suit. Cela lui permet de prioriser ses interventions.
Cela change ma façon de travailler avec les éleveurs en fixant des rendez vous qui tiennent compte de la disponibilité de chacun.
Meilleure organisation mais aussi pertinence des actions à mener et des décisions à prendre. 1 200 éleveurs du département disposent à ce jour d’un code d’accès confidentiel et sécurisé à Synel. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité