Aller au contenu principal

Prix du lait
Agrial ajoute 10 euros

Gilbert Herpe, président d’Agrial, a rencontré une délégation de producteurs ornais. Vendredi, Agrial a décidé de verser un complément de 10 euros/1000 litres à ses coopérateurs.

Gilbert Herpe a reçu une délégation de producteurs ornais.
Gilbert Herpe a reçu une délégation de producteurs ornais.
© V.M.

« La situation laitière est compliquée, insupportable, intenable ! Les producteurs de l’Orne veulent des détails. Ils veulent comprendre pourquoi la coopération paye 10 euros de moins que Lactalis. Nous ne sommes pas venus en nombre. Notre but est de comprendre l’argumentation des prix. Avoir un plus mauvais prix qu’Entremont est une performance », a souligné Olivier Borel. Le président de la Fdsea était accompagné par d’autres producteurs livrant à Agrial : Laurent Maugis, David Béchet et Stéphane Davy. La réponse de Gilbert Herpe n’a pas tardé. Le présent de la coopérative a lu le communiqué qui allait ensuite être envoyé à la presse. Le matin même, le Conseil d’administration a débattu de la conjoncture laitière. « Faisant le constat d’un décalage de prix sur le terrain, engendré par l’absence d’un accord interprofessionnel, Agrial a décidé de verser un complément de prix de 10 euros/1000 litres sur le règlement des apports du mois d’avril à ses producteurs apporteurs de lait. Au-delà de cette mesure de soutien d’Agrial à ses sociétaires, le Conseil d’administration appelle les acteurs de la filière laitière à renouer le dialogue et à travailler ensemble aux solutions nécessaires pour assurer la pérennité de chacun », explique le communiqué de la coopérative.

Alignement sur Lactalis

Avec ce complément de prix, Agrial s’aligne sur Lactalis. « Nous avons subi un prix imposé par Bongrain. Le complément de prix, c’est bien Agrial qui le paye. La situation financière du groupe le permet », insiste Gilbert Herpe. Olivier Borel a invité la coopération à être moteur des négociations. « Nous ne sommes pas naïfs. Nous comprenons les réalités économiques et de marché des entreprises. Nous pouvons comprendre que les coopératives subissent les prix, mais quelles sont les limites ? »
Reste aussi à connaître la réaction d’Elle&Vire. La coopérative proposait le même prix du lait qu’Agrial avant ce complément de prix. Vendredi en fin d’après-midi, la direction de la coopérative Elle&Vire n’était pas joignable.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Publicité