Aller au contenu principal

Coopération
AGRIAL conforte ses performances

Avec un chiffre d’affaires et un résultat net consolidé en hausse respectivement de 4,3 et 4,2 %, le groupe AGRIAL conforte ses performances.

Un bon cru 2006 ! De quoi rassurer Union Set avec laquelle AGRIAL noue un "partenariat structurant et un rapprochement dans nos métiers," précisent Gilbert Herpe et Jean-Marie Meulle (président et directeur général de la coopérative).
Un bon cru 2006 ! De quoi rassurer Union Set avec laquelle AGRIAL noue un "partenariat structurant et un rapprochement dans nos métiers," précisent Gilbert Herpe et Jean-Marie Meulle (président et directeur général de la coopérative).
© TG
AGRIAL tiendra son assemblée générale annuelle le 22 juin prochain au Haras du Pin (61). L’occasion de proposer la redistribution, sous forme de rémunération du capital social et de ristournes, d’une enveloppe de 3,7 Me représentant 58 % du résultat redistribuable au titre de l’exercice 2006. Forte croissance en nutrition Avec 1,52 Mrd e de chiffre d’affaires (+ 4,3 %/2005) et un résultat net consolidé de 27,1 ME (+ 4,2 %/2005), le Groupe AGRIAL affiche sa bonne santé. La maison mère aussi avec un CA en progression de 2 % à 752 Me. "Seule la filière lait enregistre un recul du chiffre d’affaires mais celui-ci ne fait que traduire l’impact des dispositions de l’OCM lait qui accompagnent la baisse des prix par une aide directe à la production, précisent Gilbert Herpe et Jean-Marie Meulle, président et directeur général d’AGRIAL. Les activités gérées dans la coopérative se sont globalement bien tenues. La coopérative conforte ses parts de marché dans son territoire. C’est le cas de la filière bovine qui poursuit son développement dans un contexte de repli de la production. Dans la filière céréales, les rendements ont été pénalisés par les conditions climatiques mais la qualité nous permet de conforter nos marchés export. La forte hausse des cours sur le second semestre a été très bénéfique pour les producteurs mais, à contrario, elle aura des répercussions sur les filières porcs et volailles". Par ailleurs, le Groupe a poursuivi sa politique offensive au niveau de la distribution en milieu rural avec le rachat de jardineries (Fougères, Vitré, Craon...) mais aussi de magasins de distribution de matériaux comme à Villers-Bocage et Torigni-sur-Vire. Un maillage qu’il reste désormais à harmoniser avec les 39 magasins de son nouveau partenaire Union Set. On en saura plus en juillet. Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité