Aller au contenu principal
Font Size

Abattage porcs et viande bovine
AIM investit 26 millions d’euros à l'horizon 2015

Les marchés du porc ou de la viande bovine sont difficiles. Seule solution pour dégager de la plus-value, faire évoluer les outils. "2009 sera une année acceptable en terme financier malgré une quasi absence d’exportation” annoncent les dirigeants du groupe.

A Villedieu les Poëles-Ste Cécile, les élus locaux vont connaissance avec un outil de proximité qui emploie, sur tous les sites, 700 personnes.
A Villedieu les Poëles-Ste Cécile, les élus locaux vont connaissance avec un outil de proximité qui emploie, sur tous les sites, 700 personnes.
© ec

Partant du principe qu’un groupe qui n’évolue pas est un groupe qui régresse, Jean-Pierre Vincent, directeur général, a développé tous les projets de développement à horizon 2015 des AIM. Prioritaire, un atelier neuf sur le site de Ste-Cécile-Villedieu (Manche) pour 2012 suivi d’un nouveau quai d’exploitation l’année suivante avant d’investir sur un autre site, celui d’Antrain (viande bovine) dans le déssossage sous vide. Enfin, en avril 2015, Villedieu devrait rénover ses installations “froid” et station d’épuration. A la clé, une facture de plus de 26 millions d’euros.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité