Aller au contenu principal

Orne
Alain Lambert Officier de la légion d’honneur

Alain Lambert, ancien Ministre délégué au budget, père fondateur de la LOLF, co-auteur d’un rapport sur les normes absurdes remis au premier ministre Jean-Marc Ayrault le 26 mars dernier, a reçu les insignes d’Officier de la Légion d’Honneur des mains de Bernard Cazeneuve, Ministre délégué au budget, jeudi 11 avril 2013 à Bercy.

© DR

Le Président divers droite du Conseil général de l’Orne, Alain Lambert, fut Ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire de 2002 à 2004, sous le Gouvernement de Jean-Pierre Raffarin. Quelques mois seulement après avoir donné naissance à la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) avec Didier Migaud, Alain Lambert, alors président de la commission des finances du Sénat, travaille avec acharnement à la révolution des finances publiques, rappelant encore aujourd’hui « l’efficacité de la dépense publique doit être l’objectif numéro un : la France ne peut pas se permettre de vivre au-dessus de ses moyens ». La loi adoptée en 2001, assimilée à une Constitution financière, a conduit à découper dès 2005 le budget de la France en 34 grandes missions et non plus par ministère, substituant à la logique de moyens une logique d'objectifs et de résultats.

 

En 2013, chasseur de normes absurdes

Après la chasse au gaspillage des années 2000, Alain Lambert actuellement président de la Commission  consultative sur l’évolution des normes (CCEN) se lance dans la chasse aux normes absurdes. Co-auteur avec le Maire du Mans Jean-Claude Boulard, d’un rapport au Premier Ministre sur la lutte contre l’inflation normative remis le 26 mars 2013, Alain Lambert propose  « d'alléger le stock de normes et d'endiguer leur flux ». II s'agit entre autres : d’abroger, adapter ou alléger les normes qui s’imposent aux collectivités locales, les revisiter, freiner les excès normatifs des administrations centrales.

L’enjeu est pour lui financier - les normes coûteraient 728 M€ par an - mais également culturel. Les comportements doivent profondément changer à tous les échelons de décision. L’ancien Ministre du budget pointe du doigt les obstacles dus aux modes de travail des administrations et des ministères et rappelle « il est impératif de changer de paradigme pour l’élaboration des normes à venir et de révolutionner notre culture administrative et politique de la norme ».

Dans l’Orne, un élu local hyperconnecté

Président du Conseil général de l’Orne depuis 2007, département de Basse-Normandie verdoyant,  terre de cheval située à 2 heures de Paris, Alain Lambert n’a jamais caché son vif intérêt pour les nouvelles technologies, les réseaux sociaux et la nécessité de faire de l’Orne un département numérique par excellence.

Ses actions sont nombreuses pour faire de l’Orne une terre de télétravail, privilégiant les nouveaux modes d’organisation du travail, le cadre de vie et la préservation de l’environnement. Création de télécentres ruraux (publics ou privés) avec site Internet dédié au télétravail dans l’Orne, future école du télétravail, adoption du plan numérique pour le très haut débit.…Il mobilise l’Orne pour construire l’Orne de demain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité