Aller au contenu principal

Alerte sécheresse
Pollution de l'air dans le Calvados : les agriculteurs sont invités à suspendre certaines pratiques

La préfecture alerte la population sur la pollution de l'air par l'ozone dans le Calvados vendredi 7 août. Les agriculteurs sont invités à suspendre la pratique de l’écobuage et les opérations de brûlage à l’air libre des sous-produits agricoles et à ne pas utiliser de groupes électrogènes, sauf nécessité pour l’activité agricole.

© PC

En raison des prévisions de dégradation de la qualité de l’air ambiant, indiquant un niveau élevé d’ozone, la procédure d’information-recommandation est activée sur l’ensemble du département, à compter du vendredi 7 août 2020. Cet épisode de pollution est imputable aux conditions météorologiques propices à la formation d’ozone dans l’atmosphère (fortes chaleurs et fort ensoleillement).

POUR LES AGRICULTEURS

Suspendre la pratique de l’écobuage et les opérations de brûlage à l’air libre des sous-produits agricoles. Ne pas utiliser de groupes électrogènes, sauf nécessité pour l’activité agricole.

RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Il convient de maintenir les pratiques habituelles de ventilation et d’aération (la situation, lors d’un épisode de pollution, ne justifie pas des mesures de confinement) et de ne pas aggraver les effets de cette pollution en s’exposant à des facteurs irritants supplémentaires : fumée de tabac, utilisation de solvants en espace intérieur, exposition aux pollens en saison…

- Personnes sensibles et vulnérables *
•    privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
•    évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ;
•    évitez les activités physiques et sportives intenses en extérieur, dont les compétitions – celles peu intenses à l’intérieur peuvent être maintenues ;
•    prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant ;
•    en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.
-    Population générale
•    privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
•    évitez, les activités physiques et sportives intenses en extérieur, dont les compétitions. Celles se déroulant en intérieur peuvent être maintenues.
•    en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.
*    personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes asthmatiques, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires…
*    personnes sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics, par exemple les personnes diabétiques ou immunodéprimées,

RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES

-   Tout public
Recommandations générales
•    éviter l’utilisation de groupes électrogènes, sauf nécessité ;
•    reporter les travaux d’entretien ou de nettoyage effectués par la population ou les collectivités territoriales avec des outils non électriques (tondeuse, taille-haie…) ou des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile…) ;

Pour mémoire, le brûlage à l’air libre de déchet est interdit toute l’année. Cette pratique est sanctionnable. Apportez les déchets verts en déchetterie où ils pourront être recyclés ou valorisés.
Recommandations pour vos déplacements

•    privilégiez le recours aux modes actifs, aux transports en commun ou au covoiturage. Sauf pour les personnes vulnérables ou sensibles à la pollution, l’usage du vélo ou la marche ne sont pas déconseillés.
•    adoptez une conduite souple et modérez votre vitesse.

 

Rappels sanitaires
La pollution atmosphérique a des effets sur la santé, même en dehors des épisodes de pollution.
Toutefois, les pics de pollution peuvent entraîner l’apparition ou l’aggravation de divers symptômes (allergies, asthme, irritation des voies respiratoires, effets cardio-pulmonaires…) notamment chez les personnes les plus vulnérables et les personnes sensibles aux pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics.
Sources d’informations complémentaires
http://atmonormandie.fr
https://www.normandie.ars.sante.fr/conduite-tenir-en-cas-de-pollution-de-lair
http://www.calvados.gouv.fr
http://www2.prevair.org
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité