Aller au contenu principal
Font Size

Anne-Marie Denis (Présidente de la FDSEA de l’Orne.) : je félicite ceux qui s’engagent pour le syndicalisme

Lundi 2 mars, la FDSEA de l’Orne organise son assemblée générale. Cette année, le thème retenu est : le foncier, objet de toute convoitise.

© DB

>> Comment se porte la FDSEA de l’Orne ?
La FDSEA de l’Orne est le reflet de ses adhérents, ses journées sont ponctuées par les événements des exploitations de nos agriculteurs. Notre syndicalisme est là pour les accompagner. Ce n’est pas une entreprise économique, mais nous devons veiller à son équilibre.

>> Comment se présentent les élections à la FDSEA de l’Orne ?
Le renouvellement syndical local va arriver à son terme. Je félicite l’engagement de tous ceux qui ont œuvré ces dernières années et salue les arrivants qui acceptent de donner un peu de leur temps pour le syndicalisme. Ces équipes nouvelles porteront un regard neuf sur notre façon d’agir. Et c’est très bien. Ensemble, nous irons plus loin.

>> Pourquoi avoir choisi le thème du foncier à l’AG ?
Le foncier est l’objet de toute convoitise ! Voilà ce qui se passe et ça interroge nos agriculteurs. Hier,
nous devions cultiver la terre pour nourrir les hommes. Aujourd’hui, est-ce encore une réalité ? Les nouvelles destinations du terrain remettent en cause notre approche et peut-être même nos modes
d’exploitation. Henry Bies-Pere, vice-président de la FNSEA, et les acteurs de notre table ronde y répondront.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité