Aller au contenu principal

Lait Isigny
Apporteurs Lactalis, ambiance tendue

Ambiance tendue pour le syndicat des producteurs de lait de la région d'Isigny, livrant à Lactalis. Outre une tension interne bien visible entre l'ancien président, Pierre Brohier, et Jean Morel, en place depuis le printemps dernier, les producteurs veulent, comme tous en Normandie d'ailleurs, retrouver un prix rémunérateur ou du moins des charges qui leur laissent une marge de manoeuvre.

Jérôme Pavie (Institut de l'Élevage) et Jean Morel, nouveau président du syndicat des producteurs de lait, abordent une question pour les producteurs : comment rémunérer le travail effectué sur l'atelier laitier ?
Jérôme Pavie (Institut de l'Élevage) et Jean Morel, nouveau président du syndicat des producteurs de lait, abordent une question pour les producteurs : comment rémunérer le travail effectué sur l'atelier laitier ?
© EC

Pierre Brohier, ancien président du syndicat jusqu'à l'automne dernier, n'a pas fait dans la dentelle, "on a tenu des propos calomnieux à mon égard sur internet et de manière anonyme, je ne l'accepte pas ! Mais n'oubliez pas que depuis plusieurs années, le groupement a effectué un certain nombre d'actions. Attention à ne pas défendre règlements de comptes et défense de la profession". Pierre Morel, nouveau président de la structure, lâche de son côté, "toutes ces choses ont tendance à me passer un peu au-dessus de la tête. En ce qui me concerne, je n'ai pas été élu pour que l'on me passe de la pommade dans le dos".

L'intervention, remarquable, de Jérôme Pavie (Institut de l'Élevage), elle, a eu un mérite, définir les paramètres des coûts de production, les interpréter, agir dessus, tout en ayant en tête que la France, vue ses structures, possédait un des coûts de production les plus élevés au monde, par rapport à l'Allemagne, les USA, la Nouvelle-Zélande et l'Argentine.

A suivre

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
RecyOuest monte son usine à Argentan
Après sept ans d’existence, la startup normande a pu poser la première pierre de son usine de recyclage de ficelles et de filets…
Publicité