Aller au contenu principal

Arnold Puech d'Alissac (président de la FRSEA Normandie) : « ceux qui piaillent et ceux qui travaillent »

Les élections par mots clés avec le président de la FRSEA Normandie

© TG

Mobilisation ? « Je ressens le sérieux de nos listes et la volonté de nos candidats mais avec plus ou moins de mobilisation. Certains pensent peut-être qu'il n'y a pas ou peu d'opposition, rien de nouveau à l'horizon... C'est dommage. Il faut vraiment se mobiliser pour ce scrutin. A côté d'un syndicat fort, nous avons besoin d'une chambre qui met en oeuvre les principales orientations syndicales ».

Enjeux ? « La représentativité syndicale. Si par exemple sur le dossier emploi, nous faisons quasiment tout, c'est parce que nous sommes la seule organisation représentative. Si en CDO, en SAFER ou devant les entreprises, on pèse quand on réclame ceci ou cela, c'est parce que les élections Chambre, en plus du nombre de nos adhérents, nous confortent et nous donnent une responsabilité et une légitimité supplémentaires ».

Dégagisme ? « Je ne comprends pas ce que cela veut dire. Il y a des dirigeants qui gémissent tous les 6 ans et d'autres qui agissent au quotidien. Il y a des gens qui piaillent et des gens qui travaillent. On est critiqué parce que l'on prend nos responsabilités. C'est comme ça ».

Gilets jaunes ? « On ne peut pas soutenir des revendications qui vont à hue et à dia. Dans le syndicalisme agissant FNSEA/JA et spécialement en Normandie, on est plutôt sérieux ».

Voter ? « Il faut voter. Il y a trop de gens qui n'ont pas cette chance. Votez pour qui vous voulez, si possible pour nos listes, mais votez.Le poids de l'institution Chambre d'agriculture et celui du monde agricole ont besoin d'un bon taux de participation. Faisons mieux que les 17 % de votants dans la circonscription de Manuel Valls, ça c'est une catastrophe. On sera aux alentours de 50 % mais si on fait 60 % : formidable. Par contre, si on est à 40 % : dommage et, après, on ne pourra pas râler pendant 6 ans ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA de Normandie
La FRSEA de Normandie a terminé ce lundi 21 septembre le renouvellement de ses instances engagé au printemps dernier.
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Publicité