Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

FDSEA
Assemblée générale vendredi à Condé sur Vire

“Pour la première fois, nous n’aurons pas de rapport d’orientation lors de notre AG, vendredi, à la salle “Espace” de Condé sur Vire”. Explications de Pascal Férey, président de la structure, “la réelle orientation, c’est l’adaptation de l’agriculture manchoise à la PAC, mais aussi au plan départemental agricole (PAD) défini en 2007”. 

Pascal Férey et Hervé Marie, “il était temps de rééquilibrer les aides vers les systèmes fourragers”.
Pascal Férey et Hervé Marie, “il était temps de rééquilibrer les aides vers les systèmes fourragers”.
© EC

Gros sujet d’actualité, le bilan de santé de la PAC. “Beaucoup de curseurs sont au rouge. Le retour financier sur les surfaces fourragères permettra de couvrir les prélèvements”. En clair, le maïs-fourrage notamment permettra de rééquilibrer les contributions, notamment dans le sud du département qui possède moins d’herbe. Le lait est donc incontournable en Manche; d’ailleurs Pascal Férey et Hervé Marie, secrétaire général, soulignent, “lorsqu’un éleveur se lève le matin, sept familles font la même chose en amont et aval de la filière”. Conclusion sur cette réforme PAC, “il était temps de rééquilibrer les choses. En 1999, ce sont les surfaces végétales qui ont été privilégiés; logique que cela soit aujourd’hui les fourrages”.

La suite dans votre édition de jeudi prochain
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité