Aller au contenu principal

Rendez-vous les 13 et 15 juin
Au-delà des champs...

Vendredi 13 (pour les groupes organisés) et dimanche 15 juin (pour tous publics), 6 outils de production ou de transformation agricoles ouvrent leurs portes.

Comment faire dialoguer rurbains et agriculteurs dans la CDD (Communauté de Communes) de Caen la Mer ? C’est la question que s’est longtemps posée Henri Pomikal, agriculteur à Fleury-sur-Orne, président de la coopérative linière du nord de Caen et vice-président de la FDSEA du Calvados. Et bien tout simplement en ouvrant au grand public, le temps presque d’un week-end, les portes des outils de production et de transformation. Histoire de constater qu’au-delà des champs, il y avait des agriculteurs. Qu’au-delà des agriculteurs, ils y avait des emplois directs et induits et de la plus-value partagée.

Préserver le capital “agriculture”
Atelier de pomme de terre (coopérative de Creully), atelier cidricole (Ferme de Billy), teillage du lin (coopérative de Villons-les-Buissons), Sica portuaire (Agrial), trituration du colza (Caliters) et serres à fleurs (Earl de l’Abbaye) attendent donc leur public. “C’est pour nous l’occasion de sensibiliser les consommateurs et les élus à l’importance économique de l’agriculture dans notre région, insiste Henri Pomikal. L’intérêt et l’importance aussi de tout faire pour préserver la matière première agricole et la terre, support de notre production”.
Guillaume Vauvrecy, à la tête de l’entreprise cidricole familiale qui emploie 5 personnes, va dans le même sens : “il est important pour nous de communiquer auprès de la population locale. Je veux faire savoir que la ferme de Billy est ouverte au public toute l’année et qu’elle n’est pas qu’un lieu de production”.
A l’Earl de l’Abbaye, qui produit 1 million de tiges de fleurs coupées par an, la volonté est de faire partager une activité marginale pour la région. “Une occasion aussi de développer la vente directe”, espère-t-on.
Pour Dominique Larralde (Chambre d’Agriculture du Calvados), il “est important de mettre en avant un bassin d’emplois et le chiffre d’affaires générés par ces entreprises. Cela va permettre de rappeler le rôle de l’agriculture dans l’aménagement du territoire et dans la vie rurale”.
Ces portes ouvertes sont proposées en deux temps: le vendredi sur réservation et pour des groupes constitués (beaucoup de conseils d’administration d’OPA par exemple se sont déjà manifestés mais quelques places sont encore disponibles) et le dimanche en libre-service pour tout un chacun qui pourra ainsi dépasser les idées préconçues.
L’aire géographique initiale de l’opération s’est également étendue et dépasse les limites de Caen La Mer qui soutient cette initiative. D’autres partenaires ont répondu favorablement (Conseil régional, Chambre d’Agriculture, FDSEA...). Et pourquoi pas un “Au-delà des champs” dans une autre région naturelle du Calvados en 2009 ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité