Aller au contenu principal

Au lycée de Sées, les agriculteurs face à la pandémie mondiale

Trois étudiants du lycée agricole de Sées ont planché sur l’impact de la pandémie en agriculture, à la fois en Normandie et dans les pays du Sud. Ils ont sensibilisé leurs camarades en projetant des vidéos.

Lycée agricole Vire
Julien Amério, Salomé Perreux et Oriane Bernard présentent leur projet « Les agriculteurs face à la pandémie mondiale » aux Terminales CGEA du lycée agricole de Sées.
© DR

L’Agriculteur Normand a eu le plaisir de participer à l’élaboration d’un projet original ancré dans l’actualité. En partenariat avec l’Association française de développement international (Afdi) Normandie, trois étudiants en BTS Développement, animation des territoires ruraux (DATR), Julien Amério, Salomé Perreux et Oriane Bernard ont réfléchi et enquêté sur l’impact de la pandémie mondiale sur l’agriculture. Ils ont rencontré sept agriculteurs ornais pour mieux comprendre cette profession qu’ils ne connaissaient pas.

Entretiens vidéo

Le résultat : des entretiens vidéo avec trois d’entre eux, un éleveur de volailles, une maraîchère et un éleveur laitier. Les étudiants ont réfléchi à un dispositif que l’Afdi a ensuite proposé à ses correspondants au Burkina Faso et au Cambodge. Les mêmes questions ont ainsi été posées ici et là-bas, donnant un aperçu des similitudes et des différences entre les pays.

Sensibiliser

Lundi 14 décembre, Julien, Salomé et Oriane ont présenté leur travail aux Terminales Conduite et gestion de l’exploitation agricole (CGEA). Ils leur ont demandé de se mettre à la place des agriculteurs et d’imaginer des solutions face à une pandémie. Dans la salle, les idées fusent : « plus de vente directe pour une meilleure valorisation des produits » ; « se diversifier, être plus polyvalent » ; « les gens mangent de plus en plus de malbouffe, j’irais vers l’alimentation industrielle ». Le projet a été mené en cours d’éducation socioculturelle chapeauté par l’enseignante Béatrice Barbe-Guilmont. Les vidéos sont visibles sur la chaîne Youtube de l’Afdi Normandie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité