Aller au contenu principal
Font Size

Nicolas vit au pays du nucléaire
"Au quotidien, je n'y pense pas"

Là-bas, tout au bout de la Manche, une petite commune coincée entre les déferlantes du cap Jobourg et les landes de la Hague. Omonville la Petite fait penser à ces hameaux du XIXè siècle, racontés par Victor Hugo ou Barbey d’Aurevilly. Rien n’a changé ou presque superficiellement. Toujours ces petits murets de pierres, ces parcelles, dures parfois à cultiver, souvent en pente. Et puis, en remontant la route de Beaumont-Hague, une gigantesque structure faite de béton et de monticules gazonnés. Depuis la fin des années 1960, c’est ici que l’on traite les « déchets » radioactifs. Nicolas Massieu, producteur laitier depuis 1994, dont une partie des terres jouxte le centre de retraitement « Areva », a toujours vécu à l’ombre du nucléaire.

Nicolas Massieu, producteur de lait sur la Hague. De cette parcelle, cette fois caché par la brume, le site de retraitement de déchets radioactifs est à moins d’un kilomètre”.
Nicolas Massieu, producteur de lait sur la Hague. De cette parcelle, cette fois caché par la brume, le site de retraitement de déchets radioactifs est à moins d’un kilomètre”.
© ec

Nicolas est pragmatique, « soyons réalistes. Au départ de la construction du centre de retraitement, il y a eu des manifestations contre. Aujourd’hui, beaucoup sont satisfaits d’une implantation du nucléaire dans le nord Cotentin. Sans la manne financière déversée depuis plusieurs décennies, la Hague serait une région abandonnée de tout et de tous. Les agriculteurs, par ricochet, en bénéficient aussi, notamment avec des infrastructures routières refaites régulièrement ; avant elles étaient « pourries ». Mais attention, nous ne sommes pas achetés par Areva. D’ailleurs, nous ne sommes pas à vendre ».


La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité