Aller au contenu principal

Logettes
Balayer et pailler sans pénibilité

Un éleveur du Sud-Manche a conçu, en collaboration avec la société Cacquevel, une balayeuse pailleuse capable d’ingurgiter des bottes haute densité de paille entière.

© LV

Cacqu’Net ! C’est le nom de cette balayeuse-pailleuse de logettes née dans la tête de Bruno Gazengel, un éleveur de Milly, dans la Manche. Ayant récemment transformé son bâtiment de vaches laitières, passant l’aire de repos d’un paillé à des logettes avec tapis, l’agriculteur a vite compris la nécessité de maintenir le paillage dans les logettes, notamment au niveau de la mamelle lorsque la vache est couchée. “Le problème c’est d’une part les pertes de lait qui humidifient l’environnement au pied des logettes et d’autre part le sphincter qui reste ouvert une demi-heure après la traite. Un tapis ne suffit pas à maintenir l’environnement de la mamelle sec lorsque la vache est couchée. Il est nécessaire de pailler”.
Aussi pour limiter l’aspect rébarbatif et chronophage du paillage, Bruno Gazengel s’est inspiré d’une brouette de paillage motorisée qu’il avait utilisé dans une exploitation du Québec, lors d’un stage il y a 25 ans. “A l’époque, on mettait des balles de moyenne densité pour pailler les logettes, se
souvient-il, je me suis rapproché de la société Cacquevel pour créer une version capable d’ingurgiter des balles haute densité de 120 x 90 cm”.
Après quelques mois d’allers-retours entre l’exploitation et le site de production basé au Mesnil-Rogue, le prototype devenu pré-série est baptisé Cacqu’Net et est désormais commercialisé. Monté sur trois roues, l’appareil se compose d’une balayeuse précédant la pailleuse. Cette dernière se compose d’une cuve en forme de cylindre surmontée d’un guide dans lequel vient s’enchâsser une botte cubique positionnée à la verticale. En rotation, ce cylindre alimente en fond de cuve un broyeur à sections couplé à un peigne réglable hydrauliquement. L’inertie générée par le broyeur sur la paille broyée suffit à propulser la paille dans les logettes. Une casquette réglable oriente ensuite le flux de paille pour l’expulser plus ou moins loin explique Florian Vandenbouhède, de la société Cacquevel. Animé par un moteur essence ou diesel de 27 ch, le Cacqu’Net permet de balayer et pailler 60 places de logettes en 8 à 10 minutes. Maniable, il peut faire demi-tour dans des couloirs de 2,45 m de large. Consommant 400 kg de paille pour 50 vaches laitières en trois jours, l’engin a permis à Bruno Gazengel de réduire par deux la quantité de cellules dans sa production laitière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Agrial innove face aux défis climatiques
A Vieux, le Gaec des Papineaux a reçu, vendredi 10 et samedi 11 juin 2022, sur son exploitation plus de 4 000 visiteurs dans le…
Entre Danone et l’OP des 3 Vallées, le prix du lait encore en débat
L’OP des 3 Vallées (Danone Molay-Littry) était réunie en AG mercredi 8 juin 2022, à Torteval-Quesnay (14). Les éleveurs ont fait…
Les premières coupes de silphie sous l’oeil de la coop de Creully
Près de 100 personnes, adhérents et techniciens de la Coopérative de Creully, ont assisté à la démonstration de coupe de silphie…
Luzerne
Éleveurs et cultivateurs créent une mini-filière de luzerne
La Cuma Séchoir collectif plaine Pays d’Auge est née il y a deux ans et demi. Elle regroupe des cultivateurs et des éleveurs qui…
Rendez-vous Tech bio
Rendez-vous tech&bio : au Gaec 2000, des hôtes heureux
Gilles et Florence Haelewyn sont installés à Commes depuis 1994. La conversion en bio des terres et du cheptel date, elle, de…
Chasseurs et FDSEA se lient contre les corvidés
La FDSEA et la Fédération des chasseurs se sont rencontrées, mardi 7 juin 2022. Elles ont échangé sur les options pour prévenir…
Publicité