Aller au contenu principal

Charolais
Baptiste et Panthéon concourent à Alençon

Baptiste Beaudoire participe au concours interdépartemental Charolais, samedi 7 novembre. Il emmène un taureau de 20 mois. Le syndicat donne rendez-vous à la trentaine d’éleveurs inscrits au parc Anova à Alençon, malgré le report du salon Tous paysans. Covid-19 oblige, l’événement est réservé aux professionnels.

CONCOURS CHAROLAIS
Baptiste Beaudoire prépare Panthéon pour le concours Charolais, samedi 7 novembre, à Alençon.
© DR

À Sainte-Scolasse-sur-Sarthe, Baptiste Beaudoire prépare Panthéon, un taureau Charolais de 20 mois. Le jeune homme s’est inscrit au concours du syndicat des éleveurs Charolais, qui se déroule samedi 7 novembre à Alençon. Malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19, le syndicat maintient un concours, réservé aux professionnels de l’élevage, sans public.


Conseils et coaching

« J’aime présenter les animaux, la sélection génétique. J’ai toujours connu la race Charolaise », explique Baptiste Beaudoire. Le taureau avec lequel il va concourir appartient à sa mère, Marie-France Beaudoire, installée en individuel en élevage Charolais et céréales. Son père est installé en EARL en Blondes d’Aquitaine, céréales et pommes. « Panthéon a été acheté en avril avec quatre génisses. Il est inscrit au herd-book », relate l’étudiant en licence pro Productions animales à l’université du Mans. Quentin, Baptiste et Clémence, les triplés, se rendaient plus jeunes aux comices, quand il y avait encore un troupeau laitier à la ferme. Si ses parents ne sont pas des adeptes des présentations, sa mère s’est inscrite à la demande de son fils, à condition qu’il s’en occupe. « Je le fais marcher, mon oncle me coache. J’étais en stage dans l’exploitation d’où vient Panthéon alors son ancien propriétaire me donne aussi des conseils pour le mettre en valeur : il faut qu’il marche tout le temps, qu’il ait la tête en bas pour avoir la ligne de dos tendue. » Sur place, son frère et sa sœur devraient être présents pour l’aider, notamment à la douche.


Une demande des éleveurs

« Tous les ans, je vais à Ferme en fête, je participe au jugement de bétail ou on y va en visiteurs », poursuit le jeune homme. Si l’événement est annulé cette année pour le grand public, le rendez-vous est maintenu pour les éleveurs. « On a sondé les exploitants pour savoir s’ils viendraient si on organisait le concours. Ils ont répondu oui, on compte 103 animaux inscrits », se réjouit Hugues Bonhomme, président du syndicat Charolais. Les inscriptions sont bouclées depuis un mois. « On a rempli un dossier sécurité, la jauge est à 500 visiteurs. Les entrées sont sur invitation. » En parallèle, se tiennent un concours viande et un concours Rouge des Près. « On répond à une demande des éleveurs, qui ont besoin des concours pour vendre leurs animaux reproducteurs. À l’échelle nationale, d’autres concours de la race se déroulent aussi le 7 novembre. » Des éleveurs des départements voisins seront en lice à Alençon, leur concours ayant été annulé à cause de la crise sanitaire.

Pratique
Samedi 7 novembre, au parc des expositions à Alençon, de 9 h 30 à 18 h. 9 h 30, concours Rouges des Prés ; 11 h, concours Charolais ; le matin, concours viande en stalles. Journée gratuite, réservée aux professionnels, entrée et repas sur réservation.
Contact : Clémence Vincent et Valérie Verhnes, 02 33 31 49 25 ou 06 83 60 04 63.
Les participants
Concours Charolais

Gaec Aillerie, 49420, Ombrée-d’Anjou
Beaudoire Marie France, 61170, Sainte-Scolasse-sur-Sarthe
Gaec Bertrand, 76750, Ernemont-Sur-Buchy
Gaec des Prés Verts, 53140, Pré-en-Pail-Saint-Samson
Bouvet Jean-Marc, 72210, Maigné
Earl des 4 Vents, 72550, Brains-Sur-Gee
Cohin Jérôme, 72160, Chapelle-Saint-Remy
Coispel James, 61550, La Ferté-en-Ouche
Corbin Olivier, 61110, Cour-Maugis Sur Huisne
EARL Delcourt, 14420, Potigny
Cyril Dollion, 61270, Aspres
Freville Gauthier, 76750, Sainte- Croix-sur-Buchy
Freville Germain, 27210, Beuzeville
Gaec Gaborit, 49560, Lys-Haut-Layon
Galmard Nicolas, 72510, Mansigné
Hoorelbeke Jérôme, 61190, Tourouvre-au-Perche
Langevin Pascal, 72500, Beaumont-Pied-de-Bœuf
EARL La Filaine, 14620, Fourches
Gaec Maguet James, 14250, Cristot
Gaec Marie & Fils, 14220, Tournebu
Gaec Merlet, 85250, Vendrennes
Gaec de la Mare aux ifs, 76360, Bouville
Gaec Niepceron, 72200, Fleche
Sallé Pierre-Yves, 49140, Corze
Tardif Yves, 50150, Sourdeval
EARL Tertrin, 44540, Bonnœuvre
Gaec du Haut-Chêne, 61110, Moutiers-au-Perche
Concours viande
Gaec du Label, 61250, Ecouves
Gaec Gachelin, 61130, Saint-Cyr-La-Rosiere
Gaec de L’Oiselière, 61390, Courtomer
Earl de Le Bellonniere, 61370, Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe
Earl Loison, 61390, Tremont
Gaec du Mesnil Hurel, 61240, Godisson
Gaec Olivier, 61560, Bazoches-Sur-Hoene
Bossard Nelly, 61560, Saint-Germain-De-Martigny
EARL BUIN LAURENT, 61380, Saint-Martin-des-Pezerits
Concours Rouge des Prés
EARL Martin Belair, 72300, Juigné-sur-Sarthe
SCEA Des Fermes , 72300, Auvers-le-Hamon
EARL Bourmault Thierry, 72430, Chantenay Villedieu
 
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Claas, jaguar 990 TT
La Jaguar 990 TT : ce qu’en disent les chauffeurs
Dans la parcelle de Francis Martin et Mickaël Philippe à Sottevast (50), une vingtaine de collègues ont prêté main-forte aux…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
ABATTOIR ASH TEBA
Nouveau coup dur pour l’abattoir et Teba
Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites sur l’installation froid ont été détectées à l’Abattoir de Saint-…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
Publicité