Aller au contenu principal

Benoît Monnier (responsable Prévention Groupama Centre Manche) : “la circulation des tracteurs et des matériels agricoles évolue régulièrement : informez-vous”

La réglementation concernant la circulation des tracteurs et des matériels agricoles évolue régulièrement et il n’est pas toujours évident d’être bien informé sur les dernières dispositions prises en la matière. Depuis 60 ans, Groupama est engagée dans la prévention et l’accompagnement de ses sociétaires.

Groupama Centre Manche mène, sur son territoire, des réunions prévention sur des thèmes comme le Code de la Route, la réglementation routière agricole, les accidents de la vie courante ou encore le vol et la malveillance. (Bearde Talia)
Groupama Centre Manche mène, sur son territoire, des réunions prévention sur des thèmes comme le Code de la Route, la réglementation routière agricole, les accidents de la vie courante ou encore le vol et la malveillance. (Bearde Talia)
© (Bearde Talia

Groupama Centre Manche, qui regroupe les 5 départements normands, la Sarthe, la Mayenne et l’Eure et Loir- mène sur son territoire de nombreuses actions en la matière.

Qui est à l’initiative de ces réunions d’information ?
Ces réunions sont à l’initiative de nos élus de caisses locales. Nos présidents et leurs conseils d’administration animent la vie locale de leur secteur en proposant ce genre d’intervention.

Quelle est la question récurrente en matière de conduite des engins agricoles ?
A quel âge puis je conduire un tracteur ? Dois-je être exploitant agricole ? Et si mon frère vient m’aider, lui faut-il un permis ? Nous avons beaucoup débattu sur ce sujet et l’on se rend compte que les choses ne sont pas très claires.

Quel est votre message ?
Il n’y a pas de questions bêtes. Nous sommes là pour répondre à tout type de demandes. La réponse que l’on donne ne va pas toujours dans le sens du demandeur, qui la voit comme un frein, une entrave à ses habitudes. Quand on explique qu’un jeune de 16 ans, sous conditions, ne peut pas conduire tel ou tel engin en référence au Code de la Route, au Code du Travail ou au Code Social… ce n’est pas évident. Même problématique avec les retraités agricoles qui doivent disposer d’un permis de catégorie B pour conduire un tracteur dans certaines conditions. Depuis mars 2012 et l’entrée en vigueur d’un texte de loi, la chose est plus claire à leur niveau.

Dans vos interventions, vous misez plus sur la peur de l’accident que du gendarme, pourquoi ?
Les forces de l’ordre verbalisent des écarts flagrants à la législation. En cas d’accident, l’enquête est plus pointue. On le constate de plus en plus. Si au moment des faits, le conducteur n’est pas titulaire du bon permis ou ne répond pas à l’exonération de permis, l’assureur peut ne pas répondre des conséquences du sinistre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité