Aller au contenu principal
Font Size

Consommation
Bien alimenter les vaches pour bien alimenter les gens

Par rapport aux laits des régimes hivernaux, les laits issus du pâturage sont nettement moins riches en acides gras moyens et saturés et sont en revanche plus riches en acides gras longs et insaturés et en particulier en oméga-3 et CLA. L’apport d’ensilage de maïs au pâturage tend à réduire la qualité nutritionnelle des laits.

En pratique, pour produire du lait de bonne qualité organoleptique et nutritionnelle il faut privilégier l’herbe pâturée.
En pratique, pour produire du lait de bonne qualité organoleptique et nutritionnelle il faut privilégier l’herbe pâturée.
© B. Compagnon
Avec les régimes hivernaux, les tourteaux font la différence
L’ensilage d’herbe donne un lait de meilleure qualité nutritionnelle que l’ensilage de maïs associé à du tourteau de soja. Par contre la qualité nutritionnelle des laits issus des rations maïs + colza est aussi bonne voire meilleure que celle des laits issus des rations ensilage d’herbe. De la même manière, une nette amélioration de la qualité nutritionnelle des laits peut être obtenue en utilisant des graines de lin ou du tourteau de lin comme complémentaire azoté des rations maïs mais son prix est élevé.
Les betteraves et les aliments riches en sucres solubles (mélasse, lactosérum) qui favorisent la synthèse des acides gras à chaîne moyenne et saturée doivent être évités.

Faire les bonnes associations fourrages - concentrés
Le profil en acides gras des laits dépend principalement de la composition en acides gras de la ration consommée par les vaches laitières. Les acides gras saturés à chaîne moyenne se retrouvent presque intégralement dans le lait, alors que les acides gras insaturés ne s’y retrouvent qu’en partie.
Les fourrages verts et surtout l’herbe jeune de printemps et d’automne sont riches en acides gras poly-insaturés, principalement en oméga-3. Après fauche, la teneur en oméga-3 tend à diminuer au profit des acides gras saturés et mono-insaturés, et ce d’autant plus que le temps de séjour au sol est long. Ainsi les ensilages d’herbe directs ou récoltés après un bref temps de séjour au sol et les foins ventilés auront une composition proche du fourrage vert correspondant.
L’ensilage de maïs est à la fois beaucoup moins riche en oméga-3, et moins riche en acides gras que l’herbe (autour de 3 % vs 4-5 %).
Le blé, l’orge, le pois et la féverole ont des taux de matière grasse trop faibles (de 1 à 1,8 %) pour que leurs apports d’acides gras puissent modifier la qualité des laits.
Les huiles et tourteaux de coprah et de palme, très riches en acides gras moyens saturés,  doivent être proscrits. Le tourteau de lin, ou sa graine, qui a une composition en acides gras semblable à celle d’une herbe jeune est le plus intéressant. Vient ensuite le tourteau de colza, avec une bonne teneur (près de 10 %) en oméga-3. Par contre le tourteau de soja, à la fois moins riche en matière grasse et en oméga-3 que le tourteau de colza ne permet pas d’améliorer la qualité nutritionnelle des laits.

Privilégier l'herbe pâturée
En pratique, pour produire du lait de bonne qualité organoleptique et nutritionnelle il faut privilégier l’herbe pâturée. Avec de l’ensilage de maïs, il faut introduire de l’herbe ensilée dans la ration et apporter des concentrés riches en matière grasse insaturée comme les tourteaux de lin ou de colza (ou leur graine). Il faut proscrire les tourteaux de coprah ou de palmiste et leurs huiles (palme) et éviter les betteraves et produits contenant de la mélasse ou du lactosérum favorables à la synthèse des acides gras à chaîne moyenne et saturée.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité