Aller au contenu principal

Céréales
Bien maîtriser son semis

La profondeur de semis des céréales ne devra pas dépasser 2 cm.
La profondeur de semis des céréales ne devra pas dépasser 2 cm.
© DR

Densité de semis
La densité de semis se raisonne en fonction de la date de semis, du type de sol et des conditions de semis. L’objectif est d’atteindre 200 pieds/m² à la sortie d’hiver pour les semis précoces et 220 à 250 pieds/m² pour les tardifs.
Augmenter considérablement la densité de semis n'améliore pas le rendement. Les densités élevées conduisent régulièrement à de la verse physiologique, et favorisent le développement des maladies foliaires.

Conditions de semis
Semer dans des terres bien ressuyées et ne pas “forcer” le semis si le sol est encore humide.
Les semis faits dans de mauvaises conditions engendrent de fortes pertes de grains et impactent directement sur le rendement. En 2008, les semis ont été difficiles et souvent très tardifs mais les agriculteurs ayant attendu les bonnes conditions climatiques pour semer (décembre) se sont trouvés dans de meilleurs conditions et ont obtenu de meilleur rendement que ceux qui ont semé début novembre dans de mauvaises conditions.
De plus des semis tardifs
limitent le développement des adventices et des maladies, des économies d’herbicides et de fongicides pourront alors être envisagées.

Profondeur de semis
Plus le semis est superficiel et plus le blé est vigoureux. La profondeur de semis des céréales ne devra pas dépasser 2 cm. Au-delà les pertes à la levée seront importantes.
Les semis profonds empêchent le tallage et engendrent des pieds plus sensibles aux gels, les peuplements épis seront donc plus faibles et les rendements directement impactés. Limiter la pression sur les éléments semeurs pour réaliser un semis superficiel.

Régler la quantité de semis
Une fois la densité de semis déterminée (nbr de grains par hectare), il est important de calculer la quantité de graines à semer (kg de semences/ha). Cette valeur sera différente d’une variété à l’autre et d’une année sur l’autre en fonction du Poids de Mille Grains (PMG) de la variété choisis.             Dose de semis =             nbre grains/m² x PMG / 100
Pour adapter la dose de semis à la parcelle et à la culture choisie, le réglage du semoir est indispensable.
Une erreur de densité de semis risque de vous faire semer trop clair ou au contraire trop dru (coûts supplémentaires et risques de maladies plus importants).

Surveiller les limaces
Les jeunes semis peuvent être très sensibles aux limaces. Certains précédents sont plus favorables au développement des limaces, le colza notamment.
Il convient donc de surveiller les attaques de limaces après le semis des céréales d'automne et particulièrement le triticale. La surveillance des limaces peut se faire par un simple tuile poser dans la parcelle. Dès les premières captures, intervenez.
Paul VITTECOCQ 
Chambre d'Agriculture de la Manche
pvittecocq@manche.chambagri.fr
www.manche.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité