Aller au contenu principal

Propriétaires agricoles FDSEA 50
Bien négocier le bail

La section départementale des propriétaires ruraux (SDPR) de la Manche a organisé sa première réunion publique sur le thème des baux ruraux mercredi dernier à St-Lô. Maître Thouroude, expert en matière agricole, a développé toute la panoplie des problèmes lors de la signature d’un bail. « Tout d’abord, avoir un bail justement est primordial. Une difficulté, de nos jours, souvent, le propriétaire doit traiter avec des sociétés (gaec, earl, etc…) Il faut refuser de signer un bail avec une personne morale, mais préférer signer avec une personne physique ».

Le bureau de la SDPR de la Manche, “ Nous devons faire entendre la voix de la propriété agricole, notamment sur les évolutions du statut du fermage ».
Le bureau de la SDPR de la Manche, “ Nous devons faire entendre la voix de la propriété agricole, notamment sur les évolutions du statut du fermage ».
© ec

Pour Josiane Béliard, la SDPR de la Manche n’est pas assez connue, malgré son dynamisme. « Nous avons donc organisé cette réunion pour mieux faire appréhender les problèmes auxquels nous devons faire face. Le principal problème des propriétaires, c’est  le choix des baux et la réglementation agricole ». Il est vrai qu’avec le temps, des propriétaires détenant des valeurs agricoles, mais éloignés de l’agriculture par le biais des successions, ont du mal à s’y retrouver. « C’est le rôle de notre section de les conseiller, de les fédérer et de les aiguiller, à condition qu’ils adhèrent à notre structure, pour la somme de 50 euros, incluant aussi un conseil juridique par le biais de la FDSEA. Nous devons faire entendre la voix de la propriété agricole, notamment sur les évolutions du statut du fermage ».

La suite dans votre prochaine édition 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité