Aller au contenu principal

Analyses de terre
Bien prélever pour en obtenir un résultat fiable

Les analyses de terre sont indispensables pour connaître les réserves du sol et ajuster la fertilisation. Mais, pour que le résultat soit fiable, il faut bien échantillonner sur ses parcelles.

Pré́lè̀vement au quad.
Pré́lè̀vement au quad.
© DR

Choisir une parcelle représentative
Pour généraliser les résultats d'une analyse à plusieurs parcelles, il faut choisir les parcelles les plus représentatives de l'exploitation, tant du point de vue du type de sol que des cultures ou des types d'exploitation. Ces parcelles doivent être connues pour savoir si elles sont hétérogènes (types de sols différents, anciens parcellaires…). Dans les parcelles à problème, l'analyse sert à déceler des causes d'accidents réguliers sur les plantes (carences, trous de végétation).

Prélever toujours à la même période
Pour comparer deux analyses sur une même parcelle, prélevez toujours après la même culture et vers la même période de l'année. En effet, le pH varie au cours de l'année. Il peut augmenter de 0,5 à 1 point en hiver. Ne jamais prélever après un apport d'engrais, de fumier ou d'amendement. Il est tout à fait possible de prélever l'échantillon dans une culture un mois avant la récolte pour avoir les résultats de l'analyse plus rapidement.

15 échantillons sur une zone homogène
Les teneurs en éléments sont extrêmement variables dans une parcelle. C'est pourquoi, il vaut mieux échantillonner sur une petite partie de la parcelle, bien identifiée, plutôt que sur une grande surface. Le résultat est plus précis. Le suivi de l'évolution des teneurs est plus facile.
- Choisir une zone homogène de 20 à 30 mètres de diamètre bien représentative de la parcelle. Repérer l'emplacement de la zone de prélèvement sur un plan afin de pouvoir faire un contrôle tous les 4 à 5 ans et voir l'évolution des composantes chimiques. Cette zone doit être repérée par rapport à des points fixes qui ne risquent pas de disparaître dans un avenir plus ou moins proche. Attention à éviter soigneusement les emplacements d'anciens talus et haies, mares ou tas de fumier.
- Prélever dans cette zone 15 échantillons, bien les mélanger et en prendre 500 grammes (contenu de la boîte en carton) :
- pour un labour, prélever sur l'épaisseur du labour (en non labour, prélever quand même sur une épaisseur de labour classique, 20-25 cm) ;
- pour une prairie, prélever sur 10 à 15 cm maximum. Les éléments sont concentrés en surface.
- Remplir soigneusement la fiche de renseignement. Vos fiches de résultat seront d'autant mieux interprétables.
lchegard@manche.chambagri.fr
www.manche.chambagri.fr

Opération Analyses
Bénéficiez de tarifs promotionnels sur les analyses de terre, d'effluents et de fourrages avec l'Opération Analyses ! Cette opération est mise en place cet hiver par la Chambre d'agriculture en partenariat avec les CRDA, le Contrôle laitier et le LANO. Pour tous renseignements, contactez le LANO au 02 33 77 38 15.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ABATTOIR SAINT HILAIRE
Les élus mettent fin à la régie de l’abattoir de Saint-Hilaire
La communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie a décidé le 15 décembre de mettre un terme à la régie de l’abattoir de…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité