Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Machinisme
Blanchard souffle ses 10 bougies au parc expo de Saint-Lô

Le premier salon privé du machinisme agricole, organisé par Blanchard Normandie, s’est tenu les 22, 23 et 24 novembre derniers, une première couronnée de succès.

Cela fait maintenant 10 ans que les établissements Blanchard sont installés en Normandie et pour fêter l’événement, ils n’ont pas hésité à louer le parc exposition de St-Lô !
Un événement qui restera dans les annales car c’est la première fois qu’une entreprise privée de matériels agricoles loue une telle structure pour un week-end.
Il est vrai que le groupe Blanchard est un concessionnaire qui tient sa place sur le marché du matériel agricole, avec un chiffre d’affaires en 2006 de 89 M € et 293 salariés sur la Basse-Normandie et la Bretagne, il fait partie des entreprises leader dans ce domaine. Blanchard Normandie distribue la marque New Holland sur le département de la Manche, la moitié du Calvados et quelques cantons de l’Orne. Cette exposition de matériel a permis de présenter les nouveaux tracteurs de la série T qui vont de 70 CV à 350 CV. Des essais terrain étaient également prévus et nombreux sont ceux qui en ont profité. Beaucoup d’autres matériels étaient également présentés notamment la gamme récolte New Holland avec la nouvelle ensileuse FR 9000 et son bec 10 rangs, ainsi que les moissonneuses batteuses CX et CR.
Berthoud est venu avec, entre autres, son pulvérisateur automoteur, le stand Kuhn était impressionnant avec ses matériels de fenaison et de travail du sol avec, notamment, le combiné de semis “Speedliner” et la désileuse automotrice. Samson était présent avec une grosse tonne à lisier et un épandeur.
Une vingtaine de techniciens d’usine était présente pour l’événement afin de pouvoir répondre dans les moindres détails aux questions techniques que chacun pouvait poser. En extérieur Erikwad était là avec ses quads et autres engins à 4 roues que chacun pouvait essayer.
Une grande soirée était proposée vendredi soir à laquelle tous les représentants des ETA étaient conviés. Ce fut l’occasion de présenter plus en détail l’ensileuse FR 9000 et les moissonneuses CX et CR. Le public spécialisé était très intéressé  et le repas qui a suivi a fini de convaincre les plus sceptiques sur la convivialité et le professionnalisme du groupe Blanchard.
Ces 3 jours de machinisme agricole resteront dans les esprits comme une réelle démonstration de la capacité d’organisation
et du savoir-faire du groupe
Blanchard.
Historique de la société
1942 : Frédéric Blanchard, à 14 ans, reprend la forge à
Plumaugat suite au décès de son père.
1951 : vente du premier tracteur.
1966 : pour mieux servir une clientèle qui augmente d’année en année, une 2e affaire est créée à l’Hermitage (35) avec la marque Claas.
1969 : le groupe Blanchard devient concessionnaire Ford puis New Holland en 1972.
1976 : diversifications avec une division TP à l’Hermitage et
création du site de Lamballe (22).
1980 : ouverture de Dol de Bretagne (35).
1981 : création du site de Ploërmel (56).
1988 : Châteaubourg (35).
1998 : extension vers la Normandie avec le rachat de la Sté
Roland - le Teilleul (50).
1999 : rachat de la société Hervieu de St-Gilles et Lieusaint (50).
2002 : création de la société Olagri à Carpiquet (distribution de la marque Kuhn sur le 14).
2006 : Olagri fusionne avec Blanchard 50 pour devenir Blanchard Normandie. Extension de la carte New Holland sur la moitié du
Calvados.
2007 : ouverture du nouveau site à St-Martin des Besaces (14).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité