Aller au contenu principal

Les producteurs font monter la pression
Blocage de l'A84

Alors que les négociations sur le prix du lait sont en stand-bye jusqu'à mardi prochain, après l'échec de la réunion de jeudi. Les producteurs sont remontés au créneau en bloquant nombre d'axes routiers, notamment dans la Manche, sur l'A84, à hauteur de Guilberville et Avranches.

L'échec des négociations de jeudi est très mal vécu dans la Manche, second département laitier de France, premier pour le nombre de producteurs. "Pas question d'accepter un prix en-dessous de 290 euros, au-dessus de 300, ce serait largement mieux" clamaient certains producteurs installés au rond-point de Guilberville et à Avranches dans le but de bloquer l'accès à l'A84. Sous la surveillance de la gendarmerie, l'opération se déroulait sans incident. Idem à Saint-Lô et sur les principaux axes routiers de la Manche. En fin de matinée, par mesure de sécurité, le Préfet prenait un arrêté pour interdire la circulation sur la quatre voies entre Avranches et Guilberville.

Du côté de la FDSEA et des JA, on indiquait, "nous tenons à rappeler, qu'à travers le lait, c'est l'activité économique et l'économie agricole du département qui sont mises en péril. Nous présentons nos excuses aux particuliers et vacanciers qui seraient malheureusement concernés par ce mouvement. Par ailleurs, tout en déplorant l'attitude irresponsable des transformateurs lors de la réunion de jeudi, la FDSEA et les JA sont satisfaits de la reconnaissance du droit pour l'interprofession  à échanger sur le prix du lait. C'est une avancée majeure par rapport aux propos de la DGCCRF de juillet 2008".

Pour conclure, les responsables des deux syndicats soulignent qu'ils mettent d'ores et déjà en place un nouveau plan d'action pour début juin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
La haie en session CAN : plein les bottes d'attendre
La CAN (Chambre d'agriculture Normandie) s'est réunie en session le 15 mars 2024. Le 15 mars, c'est aussi la date…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Publicité