Aller au contenu principal

Production bovine
Boeufs et génisses rajeunis, ça marche !

Jeudi dernier, l’association APV 50 avait donné rendez-vous aux éleveurs de bœufs et génisses, afin de leur faire connaître une filière en devenir : BNR, Bœuf de Nos Régions à Saint-Romphaire.

Des résultats économiques probants :  346 Kgs de moyenne à 26 mois d’âge à l’abattage pour une valorisation à 2.50 €/Kgs + 0.22 € de plus value moyenne.
Des résultats économiques probants : 346 Kgs de moyenne à 26 mois d’âge à l’abattage pour une valorisation à 2.50 €/Kgs + 0.22 € de plus value moyenne.
© MLL
En présence de Mrs Lebeauet Perdriel de l’abattoir de la SVA Jean Rozé. Le cahier des charges novateur leur a été présenté. En voici les grandes lignes : Age à l’abattage de - 30 mois, une alimentation basée sur l’herbe, sans amidon dans la ration, pour des bœufs et des génisses de race à viande, normandes, croisées … La filière est en adéquation avec le besoin du consommateur d’après les remontées positives des bouchers qui la commercialise aux rayons traditionnels des enseignes mousquetaires. Les éleveurs ont pris connaissance des résultats techniques de l’ensemble de la filière: en 2007 avec 7172 bovins abattus (génisses et bœufs confondus), le poids moyen carcasse était de 377.48 Kgs à 26,5 mois d’âge. L’éleveur chez qui se déroulait à la réunion a exposé ses résultats technico-économique pour son 1er lot de bœufs Normands en BNR : 346 Kgs de moyenne à 26 mois d’âge à l’abattage pour une valorisation à 2.50 €/Kgs + 0.22 € de plus value moyenne. Pour un premier essai dans la filière et au vu de la qualité médiocre de l’herbe cette année qui limite les croissances des bovins au pâturage, les résultats sont très satisfaisant. Quant à la conformation exigée pour percevoir les plus-values : Classement minimum O– et état d’engraissement 2 et 3 ? Poids > 270 kgs et < 430 kgs : 0.18 €/kgs ? > 430 kgs : 0.11 €/kgs. Et une prime de désaisonnalité du 15.10 au 31.10 et 01.03 au 15.05 : + 0.04 €/kg et du 01.11 au 28.02 : + 0.08 €/kg Pour plus de renseignements, contactez l’association au 02.33.06.49.79
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité