Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Groupement de producteurs
Bras de fer avec Lactalis

La négociation entre Lactalis et les groupements de producteurs, se déroulant récemment à Paris, auxquels étaient associés ceux de Basse-Normandie, est au point mort, avec une sérieuse tendance à virer au bras de fer. Lactalis campe sur ses positions, ses dirigeants refusent la signature tripartite « producteur-Lactalis-Groupement de producteurs » sur les contrats.

Hervé Mauduit (à gauche), Sébastien Amand (au centre) et Jean Morel, “nous sommes unis, non pas pour combattre Lactalis mais pour organiser un partenariat gagnant/gagnant où les groupements de producteurs ont toute leur place.
Hervé Mauduit (à gauche), Sébastien Amand (au centre) et Jean Morel, “nous sommes unis, non pas pour combattre Lactalis mais pour organiser un partenariat gagnant/gagnant où les groupements de producteurs ont toute leur place.
© ec

Vendredi, à Saint-Lô, les trois présidents de groupements de producteurs Lactalis, Sébastien Amand (Bocage Normand), Jean Morel (Isigny) et Hervé Mauduit (Lanquetôt les Veys), sans oublier celui présidé par Fabienne Férey (Nestlé 14) ont tapé du poing sur la table. « Nous sommes dans l’impasse face à la future version (la seconde) du contrat Lactalis, que les producteurs devraient recevoir prochainement ». Principal point de désaccord, le refus par le groupe industriel laitier d’officialiser les quatre groupements normands dans le fameux contrat, « une tendance que l’on rencontre aussi au niveau national ». Quand au contrat, précisent les présidents de groupements « rien ne presse de signer. Mais Lactalis voudrait tout gérer et notamment les volumes, sans intermédiaire ».  La mayonnaise Lactalis semble avoir du mal à prendre sur le terrain, « 5% seulement de producteurs ont accepté de signer ».

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité