Aller au contenu principal

Finale régionale de labours
Bravo Fabien !

A quelques centaines de mètres des vrombissements du tracteur-pulling ou du 4 L Cross, un homme trace son sillon, doucement, sûrement. La raie d'ouverture est impeccable. Derrière ses lunettes fumées, Fabien Angot, le concurrent du Calvados est seul. Seul avec lui-même en ce dimanche de Festival de la Terre, se déroulant dans le sud-Manche. Les flonflons de la fête, il ne les entendra pas, de même que les applaudissements de la victoire. Ce jeune agriculteur du Calvados, sourd-muet, a donné une formidable leçon d'humilité à tous en effectuant un sans-faute sur un terrain rendu difficile par la pluie. Fabien, le meilleur de tous en terrain normand, représentera la région à la prochaine finale nationale, en terre alsacienne.

Fabien Angot, vainqueur de la finale régionale de labours (au centre) a effectué un parcours sans faute avec 220,5 points.
Fabien Angot, vainqueur de la finale régionale de labours (au centre) a effectué un parcours sans faute avec 220,5 points.
© ec

Cette fête de la terre haylandaise (non loin d'Avranches) aura connu bien des surprises. Une mauvaise tout d'abord, la pluie qui, dès le matin, a donné des sueurs froides aux organisateurs. La messe des laboureurs a tout de même eu lieu, vaille que vaille. Alors que voitures et camions amenant les animaux du concours d'arrondissement s'enlisaient, malgré la paille, la bonne nouvelle arrivait sous la forme d'une timide soleil. Place à la fête ! Tracteurs-pullings, 4 L cross, tonte de moutons, démonstrations de quads et bien sûr finales régionale et départementale de labours ont finalement attiré environ 9000 personnes.


Si Fabien Angot a donc vaillamment gagné la "régionale", l'autre héros du jour venait de l'Orne. Sylvain Ghyslen, l'un des participants à l'émission de télé-réalité "L'amour est dans le pré", pour le moins sympathique, a fait hurler ses fans. Sylvain a cependant eu du mal avec sa parcelle, en raison de pierres et de racines, dues sans doute à l'implantation d'une ancienne haie sur son parcours. Il finit 4è ex-aequo avec le manchois Jean-Baptiste Nove, derrière un autre manchois, Romain Lebehot. Nicolas Delaunay, deuxième concurrent ornais, termine second.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité