Aller au contenu principal
Font Size

Finale régionale de labours
Bravo Fabien !

A quelques centaines de mètres des vrombissements du tracteur-pulling ou du 4 L Cross, un homme trace son sillon, doucement, sûrement. La raie d'ouverture est impeccable. Derrière ses lunettes fumées, Fabien Angot, le concurrent du Calvados est seul. Seul avec lui-même en ce dimanche de Festival de la Terre, se déroulant dans le sud-Manche. Les flonflons de la fête, il ne les entendra pas, de même que les applaudissements de la victoire. Ce jeune agriculteur du Calvados, sourd-muet, a donné une formidable leçon d'humilité à tous en effectuant un sans-faute sur un terrain rendu difficile par la pluie. Fabien, le meilleur de tous en terrain normand, représentera la région à la prochaine finale nationale, en terre alsacienne.

Fabien Angot, vainqueur de la finale régionale de labours (au centre) a effectué un parcours sans faute avec 220,5 points.
Fabien Angot, vainqueur de la finale régionale de labours (au centre) a effectué un parcours sans faute avec 220,5 points.
© ec

Cette fête de la terre haylandaise (non loin d'Avranches) aura connu bien des surprises. Une mauvaise tout d'abord, la pluie qui, dès le matin, a donné des sueurs froides aux organisateurs. La messe des laboureurs a tout de même eu lieu, vaille que vaille. Alors que voitures et camions amenant les animaux du concours d'arrondissement s'enlisaient, malgré la paille, la bonne nouvelle arrivait sous la forme d'une timide soleil. Place à la fête ! Tracteurs-pullings, 4 L cross, tonte de moutons, démonstrations de quads et bien sûr finales régionale et départementale de labours ont finalement attiré environ 9000 personnes.


Si Fabien Angot a donc vaillamment gagné la "régionale", l'autre héros du jour venait de l'Orne. Sylvain Ghyslen, l'un des participants à l'émission de télé-réalité "L'amour est dans le pré", pour le moins sympathique, a fait hurler ses fans. Sylvain a cependant eu du mal avec sa parcelle, en raison de pierres et de racines, dues sans doute à l'implantation d'une ancienne haie sur son parcours. Il finit 4è ex-aequo avec le manchois Jean-Baptiste Nove, derrière un autre manchois, Romain Lebehot. Nicolas Delaunay, deuxième concurrent ornais, termine second.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité