Aller au contenu principal

Histoire
A Bréhal le comice célèbre ses 150 ans le 11 août

Depuis 1870, le comice du canton de Bréhal a su évoluer et surtout perdurer. Le 11 août 2022, il fêtera ses 150 ans sur l’hippodrome de Saint-Martin-de-Bréhal avec une pléiade d’animations dont le concours d’arrondissement de Coutances. Retour sur cette page d’histoire.

Comice agricole Bréhal
Françoise Moricet, trésorière ; Daniel Moricet, président ; Nadège Mahé, vice-présidente, entourés de nombreux bénévoles, préparent les 150 ans du comice agricole qui aura lieu le 11 août 2022.
© DR

Le règlement destiné à créer les comices agricoles fut promulgué le 31 mai 1833, suivi d’une circulaire envoyée par le ministre de l’Intérieur aux préfets, le 24 juin 1836. L’objectif du gouvernement de l’époque était d’en faire un plan d’émancipation de l’agriculture nationale.

Dans la Manche, les rendez-vous agricoles ne manquent pas. En 2021, le comice agricole de Saint-Sauveur-le-Vicomte a fêté ses 100 ans. Celui de Bricquebec l’avait fêté en 2010 et le comice agricole de Montebourg en 2009. Mais le plus vieux se situe à Bréhal. Les premiers livres comptables débutent en 1870. Le 11 août 2022, le comice du canton de Bréhal fêtera ainsi ses 150 ans sur l’hippodrome de Saint-Martin-de-Bréhal. Le président actuel, Daniel Moricet, en poste depuis février 2006, en relate les principales étapes, livre d’époque en main.

La promotion de l’élevage

Dès sa création, l’objet du comice était de « faire la promotion de l’élevage du canton de Bréhal et d’organiser les concours de présentation d’animaux des espèces suivantes dans toutes les races : bovine, ovine, porcine, caprine, chevaline, asine et produits agricoles des exploitations agricoles ». En 1954, les statuts sont refaits sous la présidente de Emmanuel Gautier de la Meurdraquière. L’article premier reste similaire, toujours dans l’objectif de favoriser « le développement et les progrès de l’agriculture ».

Comice Bréhal 150 ans
1939 • Félix Brugère était un passionné de taureaux. Il a déroché des prix aux concours. Les voisins cultivateurs apportaient leurs vaches à saillir sur l’exploitation.
© DR

Sortir de l’isolement

C’est ainsi que des concours de printemps et d’automne ont lieu. En 1970, année du centième anniversaire, le président de l’époque, Guillaume de Manneville, « le rôle du comice ne doit pas se limiter à l’organisation de concours. Il doit favoriser l’agriculture et les agriculteurs pour s’intégrer de plus en plus dans l’économie générale en ne vivant plus dans l’isolement », stipulait-t-il lors de l’assemblée générale du 12 février 1970. Le président demanda que les concours soient repensés pour qu’ils ne soient pas uniquement une « présentation de beauté, mais aussi de volume et de rendement ».

Concours de vaches laitières, taureaux, bœufs… chevaux, ovins ont rythmé les différents concours qui ont eu lieu à certaines époques au printemps (en février) et à l’automne (en octobre). Depuis plusieurs décennies, des concours de cidre ont été organisés mettant en valeur les producteurs du canton. Ils perdurent toujours en 2022.

Des Prim’Holstein depuis 2006

Plus récemment, les concours ont été ouverts aux Prim’Holstein. C’est en 2006, le 31 août à Coudeville-sur-Mer que la race a été intégrée. Le 6 mars 2008, lors de l’assemblée générale, la communauté de communes entre Plage et Bocage, présidée par Jean-Marie Remoué, annonce qu’elle participera financièrement au comice si son organisation se déroule à Saint-Martin-de-Bréhal, dans l’objectif « de faire découvrir l’agriculture aux touristes ».

Le 20 août 2009, le comice arrive sur l’hippodrome de Saint-Martin-de-Bréhal avec 29 Prim’Holstein, 27 Normandes, 9 chevaux, une section spécial enfants pour la présentation d’animaux, le concours de produits cidricoles. D’autres animations ont été ajoutées comme une démonstration de dressage de chiens de troupeau et un marché du terroir.

Comice agricole Bréhal
2006 • C’est à Coudeville-sur-Mer que les premières Prim’holstein ont été intégrées au concours, aux côtés de Normandes.
© DR

Ce 11 août 2022 sera ainsi la 12e édition à Saint-Martin-de-Bréhal. Et le comice fêtera également ses 150 ans qui aurait dû être en 2020, mais qui a été reporté en raison de crise sanitaire. 

 

Programme des 150 ans
Dès 11 h, une messe en plein air sera dite par le père Régis Rolet. A partir de 12 h, restauration sur place et à partir de 20 h, repas champêtre sur réservation (entrecôte-frites, fromage et riz au lait), le tout dans une ambiance musicale.
Dans l’après-midi, se déroulera le concours de produits cidricoles (cidres et pommeau).
Accueil du concours d’arrondissement de Coutances qui devrait compter pas moins d’une quinzaine d’élevages et 80 animaux (race Normande et Prim’Holstein).
Présentation d’une mini-ferme
Présence d’une dizaine de producteurs avec un marché du terroir
Spectacle équestre avec Elisa Laville.
Tonte de moutons, traite des vaches à la main, fabrication de la crème et du beurre sur place. Démonstration de bûcherons et de dressage de chiens, exposition de vieux tracteurs, promenades à poneys, des structures gonflables.
Valorisation des filières lait et viande au travers de la présence de Elvea et la Maison du lait.  Réservation du repas le soir obligatoire.
Contact : Daniel Moricet, président 02 33 61 32 59, Nadège Mahé, vice-présidente 06 62 32 38 36.

 

Présidents
Même s’il est difficile de remonter à l’origine, voici les derniers présidents :
- 1945 : M. De Beaucoudray, maire de Cérences
- 1954 : Emmanuel Gautier, la Meurdraquière
- 1964 : Guillaume de Manneville
- 1976 : Simone de Beaucoudray
- 1998 : René Delafosse
- Depuis février 2006 : Daniel Moricet
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
Publicité