Aller au contenu principal

BRICQUEBEC - JANVIER 2008

Lundi 28 janvier Malgré une forte brume matinale, ce marché a connu une assez bonne fréquentation. Dans le secteur animalier 32 sujets étaient présentés dont 27 ovins et 5 porcelets. Cours maintenus en agneaux et brebis, vente plus difficile en béliers. Ovins : Agneaux de viande au kg bons de moins de 20 kg de 5,20 à 5,50 e, autres de 4,40 à 5 e, bons agneaux de lait jusqu’à 6 e, Brebis de réforme : vieilles et maigres de 20 à 30, moyennes de 35 à 40, bonnes 42 à 45 e, exceptionnelles de 47 à 50, Béliers de réforme : vieux et maigres de 60 à 65, moyens de 70 à 75, bons de 80 à 85, exceptionnels jeunes et bien viandés de 90 à 95 e. Porcelets : 79 à 82 selon grosseur. Lundi 21 janvier Avec un temps agréable, ce marché a connu une bonne fréquentation. Dans le secteur animalier 21 ovins et 8 porcelets étaient présentés. Cours difficilement reconduits voire légère baisse en ovins de réforme. Ovins : Agneaux de viande au kg bons de moins de 20 kg de 5,20 à 5,50 e, autres de 4,50 à 5 e, Brebis de réforme : vieilles et maigres de 20 à 30, moyennes de 35 à 40, bonnes 42 à 45 e, exceptionnelles de 47 à 50, Béliers de réforme : vieux et maigres de 65 à 70, moyens de 75 à 80, bons de 85 à 90, exceptionnels jeunes et bien viandés de 95 à 100 e. Porcelets : 79 à 82 selon grosseur. Lundi 14 janvier Avec un temps maussade, ce marché a connu une assez bonne fréquentation. Dans le secteur animalier 23 ovins et 11 porcelets étaient présentés. Cours sensiblement identiques au marché précédent. Ovins : Agneaux de viande au kg bons de moins de 20 kg de 5,20 à 5,40 e, autres de 4,60 à 5 e, Brebis de réforme : vieilles et maigres de 20 à 35, moyennes de 38 à 42, bonnes 44 à 48 e, exceptionnelles de 50 à 55, Béliers de réforme : vieux et maigres de 70 à 75, moyens de 80 à 90, bons de 90 à 95, exceptionnels jeunes et bien viandés de 100 à 105 e. Porcelets : 80 à 83 selon grosseur. Lundi 7 janvier Avec une température un peu faible, ce premier marché de l’année 2008 a connu une assez bonne fréquentation. Dans le secteur animalier 27 ovins étaient présentés. Cours facilement maintenus, absence de procelets. Ovins : Agneaux de viande au kg bons de moins de 20 kg de 5,20 à 5,40 e, autres de 4,70 à 5 e, Brebis de réforme : vieilles et maigres de 20 à 35, moyennes de 40 à 45, bonnes 47 à 50 e, exceptionnelles de 52 à 55, Béliers de réforme : vieux et maigres de 70,00 à 75,00, moyens de 80 à 90, bons de 95 à 100, exceptionnels jeunes et bien viandés de 105 à 110 e.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité