Aller au contenu principal

BRIQUEBEC - MAI 2006

Lundi 29 mai
Avec le retour d’un temps agréable, ce dernier marché du mois de mai a connu une bonne fréquentation. Dans le secteur animalier 86 sujets étaient présentés dont 77 ovins et 9 porcelets. Cours en légère baisse en agneaux de viande. Ovins : agneaux de viande au kg : moyens de 5,34 à 5,64, bons de 5,79 à 6,10 exceptionnels jusqu’à 6,25, brebis de réforme : vieilles et maigres de 22,87 à 35,06, moyennes de 38,11 à 42,69, bonnes de 45,73 à 48,78, grosses bien viandées de 50,31 à 53,36, béliers de réforme : (peu de sujets) vieux et maigres de 64,03 à 73,18, moyens de 76,22 à 80,80, bons de 83,85 à 86,90, jeunes et bien viandés jusqu’à 100 euros, brebis avec deux agneaux autour de 190,56. Porcelets : de 78 à 80. Lundi 22 mai
Avec le vent et la pluie, ce marché a connu une assez faible fréquentation. Dans le secteur animalier 83 sujets étaient présentés dont 72 ovins et 11 porcelets. Cours sensiblement identiques au marché précédent voire légère baisse en béliers de réforme. Ovins : agneaux de viande au kg : lourds de 5,95 à 6,25, bons légers de 6,40 à 6,71pour les exceptionnels, brebis de réforme : vieilles et maigres de 30,49 à 36,59, moyennes de 38,11 à 42,69, bonnes de 45,73 à 48,78, grosses bien viandées de 50,31 à 53,36, béliers de réforme : vieux et maigres de 65,55 à 73,18, moyens de 76,22 à 80,80, bons de 83,85 à 86,90, jeunes et bien viandés jusqu’à 100 euros. Porcelets : de 80 à 85 selon grosseur. 9 mai Avec une température un peu faible, ce marché aux bestiaux décalé a connu une faible fréquentation. 30 sujets présentés dont 25 ovins et 5 porcelets. Cours facilement reconduits. Ovins : agneaux de lait au kg de viande : lourds de 6,10 à 6,40, bons légers de 6,56 à 6,86, brebis de réforme : vieilles et maigres de 30,49 à 36,59, moyennes de 38,11 à 42,69, bonnes de 45,73 à 53,36, un jeune bélier à 100 euros. Porcelets : de 76,22 à 80,80 selon grosseur. Lundi 2 mai Au lendemain de la “Fête du travail” et avec un temps agréable, ce marché décalé a connu une très faible fréquentation. 14 ovins présentés avec des cours sensiblement identiques au marché précédent. Absence de porcelets. Ovins : agneaux de lait au kg de viande : de 6,56 à 6,86, brebis de réforme : 38,11 à 42,69, un bélier de réforme 90 euros.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité